Skip to main content.

Accueil du site > Thèmes > lemegalodon.net > Criminalisation des séropositifs

Forum de discussion: Criminalisation des séropositifs

Criminalisation des séropositifs

Suivre la vie du site S'abonner au fil d'information: Criminalisation des séropositifs (RSS)

Pénalisation de la transmission du VIH, enfermement, quarantaine

Pour la première fois en France depuis le début de l’épidémie du sida, un homme vient d’être condamné par un tribunal à Strasbourg pour « administration volontaire d’une substance nuisible ayant entraîné une infirmité permanente » [1]. Ce jugement a eu lieu en l’absence de l’intéressé et sans la présence d’un avocat. Nous savons que d’autres plaintes similaires ont été déposées un peu partout en France [2].

Contre la pénalisation, la mobilisation collective pour survivre au sida

Nous déplorons le fait que des personnes séropositives fassent le choix d’engager des poursuites pénales contre une autre personne vivant, elle aussi, avec le VIH. Le sida est une maladie profondément injuste, parce qu’il prend pour cible d’abord les déshérités et les opprimés. C’est en s’organisant et se mobilisant collectivement que les malades et les familles confrontées à l’épidémie ont, jusqu’à présent, réussi à faire reconnaître notre droit non seulement aux soins mais à la dignité.

Il peut paraître compréhensible que des personnes récemment contaminées tiennent d’autres séropositifs responsables de leur contamination. Mais quelle que soit la « punition » infligée, elle ne guérira personne de l’infection à VIH. Par contre, en criminalisant la transmission du virus, elle précarisera l’ensemble des séropositifs.

Responsables mais pas coupables

Oui, les séropositifs sont pleinement responsables de leur santé et de leurs actes. Mais les séronégatifs le sont aussi. Dans une relation sexuelle consentante, il y a toujours deux personnes responsables [3]. En tant que séropositifs ou partenaires (maris, femmes) de séropositifs, nous avons appris qu’on ne peut pas protéger les autres, on ne peut que se protéger soi-même. Les femmes séropositives ont le plus souvent été contaminées par leur mari ou conjoint, mais dans ce cas le problème posé est non pas celui de la séropositivité mais celui du pouvoir des hommes sur les femmes [4].

Lire la suite...

L’émission de radio

À écouter, à voir

0 | 10 | 20 | 30

Revue de presse

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

1996

1998

1999

01

mai 2000

07

octobre 2000

02

03

05

Communiqués

Documents d’archives (avant 1995)

HétéroGêne

Sites Web

Criminalisation des séropositifs: Témoignages

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...

Brèves

Notes

[1] Strasbourg : 6 ans de prison pour avoir sciemment contaminé par le VIH ses partenaires.

[2] Contaminées par leur compagnon, elles lancent Femmes Positives pour les envoyer en prison.

[3] Lire Prise de position complète de l’Aide Suisse contre le Sida sur la criminalisation de la transmission du virus VIH.

[4] Lire Appel : Refus de la violence de la pandémie du sida et de la transmission du VIH aux femmes par le déni des hommes.