Skip to main content.

Accès aux médicaments | Carla Bruni | Enfants concernés par le VIH | Fonds mondial contre le sida | Grossesse et VIH | Médicaments génériques

Lancement de la campagne "Naître sans le VIH" avec le soutien de Carla Bruni-Sarkozy

19 mai 2010 (AFP)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : Lancement de la campagne "Naître sans le VIH" avec le soutien de Carla Bruni-Sarkozy

PARIS - La campagne "Naître sans le VIH" a été lancée mercredi à Paris à l’initiative du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et avec le soutien de Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du fonds depuis décembre 2008.

Cette campagne, basée sur une série de films d’animation accessibles notamment sur www.youtube.com/bornhivfree, a pour objectif de rassembler le maximum de signatures sur le site www.bornhivfree.org, pour soutenir la campagne de financement du Fonds mondial auprès des dirigeants de la planète.

La campagne s’achèvera le 5 octobre, alors même que se tiendra à New York une réunion des pays donateurs qui s’engageront sur leurs financements au Fonds pour la période 2011-2013.

"C’est le lancement d’un mouvement qui veut changer le cours de l’épidémie pour la mère et l’enfant", a indiqué devant des personnalités et la presse le directeur du Fonds mondial, Michel Kazatchkine.

A ce jour, près de 45% des futures mères séropositives sont traitées afin de ne pas contaminer leur enfant à naître, mais en 2009 encore "400.000 enfants sont nés infectés", a souligné le Pr Kazatchkine. Selon lui, avec des financements adéquats, on peut envisager qu’il n’y ait "presque plus" de transmission mère-enfant d’ici 5 ans.

"C’est la bataille de l’espoir", a dit Carla Bruni-Sarkozy, pour qui la transmission du virus de la mère à l’enfant est "injuste et inacceptable".

Le Fonds mondial est la principale source de financement mondiale des programmes de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.