Skip to main content.

Les coulisses du Sidaction | Bertrand Audoin | Financement de la lutte contre le sida | Pierre Bergé

Sidaction : Pierre Bergé doit démissionner

28 mars 2010 (lemegalodon.net)

5 Messages de forum | | Votez pour cet article

PARIS, le 29 mars 2010 (lemegalodon.net) — Lemegalodon.net demande à Pierre Bergé de démissionner de la présidence de l’association Sidaction.

Bergé pourrait faire amende honorable en compensant pour la baisse des dons annoncée avec sa fortune personnelle, notamment les produits de vente de sa collection d’objets d’art qui représente à elle seule 7 fois le montant récolté par toutes les opérations du « Sidaction » depuis 1994 !

Le « Sidaction » est illégitime.

Nous appelons les médias partenaires de Sidaction à conditionner le renouvellement d’une opération de collecte de dons en faveur de la lutte contre le sida non seulement sur la démission de l’équipe dirigeante de l’association mais également sur la participation directe de personnes vivant avec le VIH de toutes origines et parcours à la préparation et la réalisation d’une telle opération.

L’opération dans sa forme actuelle est vécue comme une stigmatisation supplémentaire car elle présente les gens qui vivent avec le VIH comme des victimes, pour faire pleurer dans les chaumières et inciter à la charité.

C’est pourquoi nous tenons l’équipe dirigeante du « Sidaction » non seulement responsable de la baisse relative des dons en 2010 mais bien de l’effondrement durable de la collecte en faveur de la lutte contre le sida.

En effet, la première opération de collecte le 7 avril 1994 avait rapporté autant que le Téléthon de l’époque.

C’est ensuite que des personnes séropositives, des médecins, des journalistes, des militants et des donateurs n’ont cessé de dénoncer les multiples dérives du « Sidaction » dont Bergé a pris la présidence en 1996.

Pour lemegalodon.net, les audiences et la faiblesse des montants récoltés traduisent le désaveu répété du public.

Ce désaveu est, au regard de l’ampleur de la mobilisation médiatique, imputable aux choix politiques de Pierre Bergé, qui entame son troisième septennat en tant que président de l’association.

La baisse des dons est un indice supplémentaire de l’illégitimité de son association.

Les téléspectateurs ne sont pas dupes du spectacle des variétés, des pipoles et des paillettes, organisé par l’association Sidaction au nom des malades.

Chaque centime donné à l’association dédouane d’autant les pouvoirs publics, chargés de lutter contre le sida.

Nous luttons pour survivre au sida. Pierre Bergé ne nous représente pas.

Doit-on laisser cette association conserver le monopole de la seule opération de télévision consacrée à la lutte contre le sida ?

Contact presse : 06 50 80 39 23

- Sidaction : le Manifeste du Ruban Noir

- Échec du Sidaction : Pierre Bergé et Bertrand Audoin doivent démissionner

- Le Sidaction peine à trouver son second souffle (20 Minutes)

- Sidaction 2008 : Pierre Bergé doit faire acte de transparence et publier les montants qu’il distribue aux associations

Floutage autour des bilans des récoltes des années précédantes

- Bilan du Sidaction 2008 : où est l’argent des malades ?

- Quel est le vrai bilan de l’opération Sidaction 2007 ?

- Premier bilan du Sidaction 2007

Forum de discussion: 5 Messages de forum