Skip to main content.

Chiffres du sida | France Lert | Méga couscous des familles vivant avec le VIH

La semoule contre le sida : point de vue de France Lert, directrice de recherches à l’INSERM

12 mars 2010 (lemegalodon.net)

1 photo | Recommander cet article | Votez pour cet article

SAINT-DENIS, le 12 mars 2010 (papamamanbebe.net) — À huit jours du plus grand Méga Couscous de tous les temps, le site papamamanbebe.net publie le point de vue de France Lert, directrice de l’Unité 687 de l’INSERM (Santé publique et épidémiologie des déterminants professionnels et sociaux de la santé), explique l’importance de cet événement pour la lutte contre le VIH :

Sur la visibilité et le vécu des familles touchées par le VIH en banlieue

« Moi, je pense qu’à une époque où on parle beaucoup moins du VIH et du sida dans les médias, c’est extrêmement important qu’il y ait une parole proche sur la séropositivité. C’est-à-dire que les familles qui ont été infectées et qui reste, quand même affectées durablement par l’épreuve de la maladie, même par le deuil quand on a perdu quelqu’un. »

Sur les nouvelles contaminations

« Les personnes nouvellement infectées qui peuvent se sentir complètement isolées, montrer qu’il y a du lien social et une ambiance festive autour de la question du VIH qui est porteuse… Il y a un espoir aussi, que ce n’est pas cette ambiance morose de la maladie. Et surtout, qu’on n’est pas tout seul et aussi que l’expérience passée n’a pas été oubliée. »

Sur l’importance d’une telle mobilisation, au-delà de l’événement

« Il y a à la fois les personnes qui vont participer et il y a toutes les personnes qui vont en parler même si elles ne viennent pas. Et donc, je crois qu’on est quand même dans une époque où on ne parle plus du VIH en France tel qu’il est. On en parle trois fois dans l’année ! Et pour les personnes directement concernées, c’est tout à fait insuffisant. »

Sur le fait de faire le Méga Couscous à Saint-Denis

« Et donc, dans des quartiers comme cela qui sont, quand même, pas mal touchées. La Seine-Saint-Denis est un département dans lequel il y a quand même pas mal de nouvelles infections et il y a eu dans le passé pas mal d’infections anciennes. Même les personnes qui ne viennent pas, elles vont en recevoir un bénéfice. »

France Lert donne toutes les bonnes raisons de se rendre au Méga Couscous des familles

- France Lert sur le Méga Couscous des familles « À un moment où on parle beaucoup moins du VIH et du sida, dans une Seine-Saint-Denis qui reste très touchée, c’est extrêmement important qu’il y ait une parole proche sur la séropositivité »
- Méga couscous des familles vivant avec le VIH

Photos


France Lert, cernée par la déco de la Saint Valentin

France Lert, cernée par la déco de la Saint Valentin