Skip to main content.

Carla Bruni | Daniel Canepa | Financement de la lutte contre le sida | Fonds mondial contre le sida | Génération sacrifiée, 20 ans après

Sida : les promesses de Carla

24 novembre 2009 (bakchich.info)

1 photo | 1 pièce jointe | 1 Message | Recommander cet article | Votez pour cet article

Après Bernadette et ses pièces jaunes, voici Carle et son ruban rouge. Nul doute que le 1er décembre, date de la journée mondiale contre le sida, sera l’occasion pour elle de rappeler à tous son engagement contre le vilain virus. Bakchich profite de l’occasion pour lui rappeler ses engagements.

Dans une interview parue dans Le Parisien le 2 décembre 2008, on pouvait lire : « Le Parisien : Dans les quartiers difficiles, le sida reste tabou. Le Comité des familles pour survivre au sida voudrait vous rencontrer. Y êtes-vous prête ? Carla Bruni : Bien sûr. Tout ce qui se passe en banlieue m’intéresse particulièrement. » Près d’un an après, l’association attend toujours. Contacté par Bakchich, Reda Sadki, son président, raconte avoir tout de même rencontré, le 10 septembre, Grégoire Verdeaux, chef de cabinet adjoint du mari de Carlita. L’interrogeant alors sur cette promesse non tenue de la first lady, le conseiller de lâcher benoîtement : « Comment vouliez-vous qu’elle réponde autrement ? » Une belle leçon de com’.

En attendant, la bourse réservée aux associations pour cette journée a été vidée. La dotation du Groupement régional de santé de l’Île-de-France, pourtant dirigé par un proche de Sarko Ier, le préfet Daniel Canepa, a été divisée par deux entre 2008 et 2009. Si c’est ça, l’effet Carla...

Photos


Les promesses de Carla (Bakchich)

Les promesses de Carla (Bakchich)

Documents joints

Les promesses de Carla (Bakchich) (PDF, 1.1 Mo)

Forum de discussion: 1 Message