Skip to main content.

Épidémies émergentes | Christine Katlama

La grippe A n’est pas « archi-grave » pour les séropositifs (Christine Katlama)

25 septembre 2009 (lemegalodon.net)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Reda : Sandra, est-ce qu’il y a d’autres questions sur le Live-Blogging ?

Sandra : Oui, il y a Jennifer, je cite « Madame Katlama, vous dites que la polémique est due à la peur des gens, donc il ne faut pas avoir peur de la grippe A si on est séropositif, puisqu’on entend que la grippe est très grave, mais enfin de compte, elle n’est pas si grave donc ?  »

Christine Katlama : On n’entend pas que la grippe est très grave ! Non mais c’est très bien ces questions dira-t-on, au moins on voit qu’elles sont… qu’elles sont live. Il ne faut pas comprendre, confondre, mais je reconnais que ce n’est pas facile, une pandémie, c’est-à-dire une épidémie de toute la planète où parce que ce virus n’est pas arrivé chez l’homme, il va nous toucher. En plus la grippe, ça se contamine, enfin je veux dire c’est très facile à transmettre, plus que le VIH. Donc là, on va être très nombreux à être contaminé. D’accord, ? Ça, c’est une chose. Donc on peut avoir une forte pandémie.

Maintenant, un autre problème, est-ce que, elle est très grave ? Heureusement, cette forme, ce qu’on en a vu, en France, où dans le Sud de l’hémisphère, là où il y a eu la grippe, beaucoup, pas mal. C’est que cette grippe-là n’est pas archigrave. Je veux dire grave, qui tuerait ou ferait mettre en réanimation plein de gens. Et vous voyez, elle peut-être très importante en terme de nombre de cas, mais finalement dans un registre de symptômes et de gravité un peu habituel.

Ce qui est différent de la grippe de d’habitude, c’est que dans la grippe de d’habitude, dont je répète quand même que tous les 30 ans elle change un peu, tous les 10 ans aussi, il y a toujours des petits changements mais plus on est vieux, sans être très vieux, plus on a acquis un peu de mémoire, Là il n’y aura pas beaucoup de gens, et en particulier toute la frange jeune de la population n’aura pas de mémoire parce qu’ils n’auront jamais vécu quelque chose qui ressemblait un tant soit peu. D’accord ?

Donc, pour cette auditrice, il y aura plein de gens, ça, voilà, sauf si on fait tous les masques et tout, et on va le faire, les masques et la vaccination. Mais on doit s’attendre à ce qu’il y ait pleins de gens. Pour autant, ce n’est pas grave. Et la prévention, c’est ça, c’est s’occuper des choses un peu avant. Oui, il y en aura, mais bon voilà, la grippe A, enfin il y a des choses pires que ça dans la vie quoi, globalement.

Donc, n’oublions pas de rester raisonnable, mais pour autant, c’est extrêmement important que la population soit informée. Pas pour qu’elle panique, pour que, tout à l’heure le cas qu’on a évoqué, imaginez que l’on soit en zone rurale, il n’y a pas le médecin généraliste, bah vous voyez, on se met un masque si on ne veut pas contaminer, voilà, les gens ont une bonne formation.

Transcription : Henri Boulbich.