Skip to main content.

Dépistage aux frontières | Julie (Shaolin) et Romain

Interdiction d’entrée des séropositifs aux États-Unis : l’ambassade ne répond pas, les agences de voyage n’en savent rien

9 septembre 2009 (lemegalodon.net)

1 Message | | Votez pour cet article

Reda : Liberté de circulation, il y a quand même un nombre conséquent de pays qui refusent l’entrée ou qui mettent en place des interdictions pour les personnes qui vivent avec le VIH. Vous vous souvenez de Shaolin, cette jeune maman de 35 ans qui a témoigné mardi dernier, à l’émission survivreausida pour parler de son premier voyage en Chine, voyager en cachant ses médicaments, en cachant sa séropositivité. Pour elle c’est l’enfer, on l’a interrogée sur cette levée éventuelle de l’interdiction d’entrer aux Etats-Unis.

Question : Récemment on s’est rendu compte que les Etats-Unis allaient lever le bouclier entre guillemets pour laisser rentrer les séropositifs sur le territoire américain. Pas canadien encore juste américain, Etats-Unis, qu’est-ce que tu en penses ?

Shaolin : C’est une excellente nouvelle vous me l’apprenez. C’est génial, c’est un grand soulagement. Ouais notamment par rapport...ça va peut-être soulever...ça va faire bouger les autres pays aussi par rapport à ça. Là ça va se bouger, la Chine ce serait pas mal mais bon (rires) voilà mais ouais et puis il y a aussi ce soucis bah...il y a un moment il était un peu question que mon conjoint ait l’opportunité d’aller travailler aux Etats-Unis et voilà on s’est trouvé confronté à ce genre de problème qu’est-ce qu’on fait quoi moi je ne peux pas y aller quoi clairement rester même une année là bas c’est...voilà je ne peux pas rester clandé, je ne peux pas aller et revenir chercher mon traitement. C’est une chose qui n’est pas envisageable de changer de pays même pour une année et c’est vraiment injuste.

Reda : Shaolin au micro de survivreausida.net. Marjorie Bido et d’autre membre de l’équipe survivreausida.net ont tenté tant bien que mal de voir exactement où en est cette levée annoncée de l’interdiction d’entrer aux Etats-Unis pour les séropositifs. Marjorie qu’en est-il alors et qu’est-ce qu’on sait et pourquoi est-ce que ça été...voilà qu’en est-il ?

Marjorie : Donc comme je vous l’avais promis la semaine dernière, nous avons fait les démarches pour contacter l’ambassade française des Etats-Unis, l’ambassade américaine en France et malheureusement ils n’ont jamais répondu à nos nombreux appels. Ils ont des dossiers en cours mais sinon on a rien d’autre. D’accord ils nous renvoient toujours à leur communiqué de presse mais après, il n’y a rien d’autre. Et donc après nous avons pris l’initiative d’appeler le ministère des affaires étrangères, il en va de même. Donc ensuite j’ai appelé aussi diverses agence dans différents arrondissements de Paris

Reda : Donc, agence de voyage.

Marjorie : Agence de voyage, excuse moi oui c’est ça.

Reda : Tu préparais tes vacances ou... (rire)

Marjorie : Entre autre mais bon, ça c’est perso (rire)

Marjorie : C’est ça oui, sur le compte du comité bien sûr (rire) et donc on peut faire le même constat. Bien sûr le personnel des agences était outré de cette interdiction en plus ils n’étaient même pas au courant, pour eux c’est de la discrimination pure et ils se demandent justement pourquoi cette discrimination pour une maladie qui n’est même pas contagieuse.

Reda : Alors réaction autour de la table, Nabila, Tina, Sofia, qu’en pensez-vous ? Nabila

Nabila : Bah tout simplement outrée, outrée déjà qu’elle n’ait pas pu avoir de réponse. Moi je sais qu’il y a quelques années j’avais cette information que, aux Etats-Unis il y avait une interdiction de séjour pour les personnes qui étaient soupçonnées donc d’emblée il devait avoir soit un faciès soit la prise en compte des médicaments dans les bagages. Donc effectivement on l’a dit tout à l’heure, c’est une discrimination et puis un pays comme les Etats-Unis qui ne sait pas, qui n’a pas encore compris que le sida est une maladie transmissible et pas contagieuse, là ça me choque, donc la levée, je pense que même si elle est bienvenue elle est quand même arrivée tard.

Reda : On a entendu Larissa qui donnait son point de vue sur les Etats-Unis, Nabila est-ce que toi tu...le rêve américain c’est quelque chose que tu partages, le rêve de partir aux States ?

Nabila : Pas du tout déjà j’ai perdu il y a 20 ans mon anglais donc il a subit de rude épreuves.

Reda : En fait tu l’as juste transmis à ta fille.

Nabila : Tout à fait, voilà voilà, donc même elle je ne suis pas sûre qu’elle veuille y aller mais en tout cas pour ma part...

Reda : Alors sachez le...pour les auditeurs que, là on accueille pour la première fois, alors on a eu Sofia en alternance avec sa maman Nabila et là on a les deux en même temps, le tandem

Nabila : Franchement moi le rêve américain non je rêve d’un vaccin contre le sida plutôt que de d’un voyage aux Etats-Unis. Je rêve que mes enfants et leurs enfants et tous les enfants du monde ne connaissent plus cette maladie. Donc voilà, chacun ses rêves et le rêve américain pourrait être des milliers de maghrébins et d’africains, de migrants en France et de français aussi ou même qui vivent en France aussi ce serait un traitement efficace ou un vaccin définitif pour éradiquer complètement cette maladie.

Forum de discussion: 1 Message