Skip to main content.

Criminalisation des séropositifs | Femmes séropositives

Saint-Etienne : il découpe son amie séropositive en six morceaux

18 août 2009 (Le progrès (Lyon))

| Votez pour cet article

Voir en ligne : Saint-Etienne : il découpe son amie séropositive en six morceaux

Dans la nuit du 14 au 15 août, un jeune homme qui fêtait à son domicile de Saint-Etienne ses 25 ans a étranglé son amie dont il avait fait la connaissance depuis quelques jours. Il l’a ensuite découpée en six morceaux avant de les déposer dans différentes poubelles. Il semblerait que la victime, toxicomane, ait avoué lui avoir transmis le virus du Sida. Il aurait ensuite perdu la raison.

Le drame se serait déroulé dans la nuit de du 14 au 15 août, au domicile de l’auteur du meurtre, rue des Forges à Saint-Etienne, dans le quartier La Rivière. Interpellé 24 heures après les faits près de la gare de Châteaucreux, le jeune homme a expliqué à la police la macabre nuit.

Né le 14 août 1984, selon ses dires, il fêtait son anniversaire en compagnie de sa nouvelle compagne âgée de 36 ans, dont il avait fait connaissance il y a une semaine. En fin de soirée, le jeune homme ivre aurait voulu partager un moment de tendresse avec cette dernière. Elle aurait catégoriquement refusé. Connue pour son passé de toxicomane, elle aurait avoué lui avoir transmis le virus du Sida. Il aurait perdu la raison. Il l’a frappé. Tombé au sol, elle aurait voulu se défendre en saisissant un couteau. Pris de panique, il lui aurait serré la gorge jusqu’à se rendre compte qu’il l’avait tuée.

Dans la foulée, il aurait emmené son corps dans la baignoire pour le découper en six morceaux. Il les aurait ensuite disposés dans des sacs et placés dans différentes poubelles de sa rue.

Ne pouvant pas garder ce lourd secret pour lui, il en aurait ensuite parlé à un ami ainsi qu’à un membre de la famille, expliquant qu’il avait "commis l’irréparable". Ces derniers auraient alerté les services de police. Très choqué, il a été placé en garde à vue la nuit dernière par la police.

Tous les colis ont été retrouvés dans la soirée de dimanche, ce qui a permis de reconstituer le corps.