Skip to main content.

Benlama Bouchaïb | Drogues et réduction des risques (RDR) | Fabrice Olivet | Fête des Amoureux

Pour mettre le feux aux poudres : Ben de Valenciennes ou la météo de la réduction des risques et de l’amour avec le VIH

4 février 2009 (lemegalodon.net)

Recommander cet article | Votez pour cet article

A l’antenne, Ben de Valenciennes.

Après avoir fait acte de la situation météorologique du Nord de la France tel Sébastien Folin en plus drôle, Bendeval nous dévoile son ressenti face à la quarantaine de personnes hospitalisées suite à la prise d’une héroine coupée d’un anxiolytique.

Il revient sur les propos de Fabrice Olivet d’ASUD qui était venu lors de la précedente émission exposer la situation des héroïnomanes et dénoncer le manque de prévention.

Bendeval, a priori remonté contre les paroles de Fabrice Olivet, dénonce le comportement d’individus, maintenant sur le devant de la scène associative, plus attiré par "l’argent" que par les usagers eux-mêmes.

N’ayant pas envie de réduire son analyse à une actualité éphémère, il revient au travers à la soirée Séromantique à laquelle il avait participé en novembre dernier, sur la solidarité enfin retrouvée.

Un moment de fraternité et de partage qu’il a grandement apprécié. C’est pour cette raison qu’il s’annonce présent le 14 février à la Maison des familles pour la Saint Valentin Séromantique.

L’occassion à nouveau pour lui et pour tous de "rencontrer des gens qui sont riches à l’intérieur".

Bien plus qu’une soirée où on peut "choper", c’est une "soirée d’échange, de partage et de construction".