Skip to main content.

Caritatif et contrôle social | Drogues et réduction des risques (RDR) | Fabrice Olivet | Politiques de santé

Fabrice Olivet (ASUD) « accablé » face à la catastrophe des « overdoses » de janvier 2009 et son traitement répressif par les pouvoirs publics

2 février 2009 (lemegalodon.net)

2 photos | Recommander cet article | Votez pour cet article

La question des drogues remonte à nouveau dans l’actualité, à travers ce qui est pour certains un faits divers : Une quarantaine d’overdoses et un decès constatés depuis le 20 janvier en banlieue parisienne. Des accidents survenues, selon la Direction Générale de la Santé, du fait de la présence d’anxiolytique (le Xanax®) en grande quantité dans l’héroïne consommée.

Fabrice Olivet, est membre d’ASUD (Autosupport des usagers de drogue), et présent dans le studio pour dénoncer la répression intensive des usagers de drogues. Il assure que ces overdoses auraient pu être évitées, avec de la prévention.

Pour ASUD, la politique de répression est visible dans le fait même que dans le communiqué de la Direction Générale de la Santé ne figure aucune information concrète concernant la substance, à savoir sa couleur, sa texture... Une absence due au fait que ces informations seraient retenues par les services de police et le Ministère de l’Intérieur, selon l’association.

On assiste ici à une logique de représsion et non une logique de prévention qui a pourtant fait ses preuves, notamment durant les années noires de l’épidémie du sida.

Une logique de prévention consisterait à prévenir les consommateurs potentiels des précautions à prendre.

Clairement, les dispositfs d’information et de communication mis en place à ce jour ne suffisent pas. En effet, seuls les centres de soin et les hôpitaux bénéficient de ces protocoles. Or, c’est en direction même des usagers que l’information doit se diriger par le biais des associations mais aussi des centres proposant des programmes de substitution, le bus méthadone... bref des actions concrètes s’adressant directement aux usagers.

Photos


Axana et Fabrice Olivet, membre fondateur d'ASUD

Axana et Fabrice Olivet, membre fondateur d’ASUD

Tina, Fabrice Olivet, Tom et la brochure Best of d'ASUD

Tina, Fabrice Olivet, Tom et la brochure Best of d’ASUD