Skip to main content.

Drogues et réduction des risques (RDR) | Fabrice Olivet

Heroïne, ces overdoses peuvent être évitées !

21 janvier 2009 (ASUD)

2 Messages de forum | | Votez pour cet article

Communiqué de presse Asud/Safe

26 overdoses en Ile de France depuis hier. L’héroïne revient-elle rôder dans les banlieues ? Il y à peine deux ans, les spécialistes ne parlaient plus que des « vieux héroïnomanes ». Les opiacés sont consommés depuis 2000 ans, il n’’est pas surprenant qu’’une nouvelle génération subisse le choc de l’’addiction à l’’héroïne accompagnée de plusieurs facteurs aggravants :

- la repression n’a jamais été aussi intensive : 120 000 arrestations en 2008.

- Les conséquences de cette répression sur les usagers d’’héroïne sont connues : on shoote vite dans un endroit peu adapté et souvent seul. On apprécie mal les quantités ; en cas d’’overdose, on est vulnérable à l’’extrême, si quelqu’’un vous accompagne, la peur de la prison le pousse à vous abandonner à votre sort.

- Depuis 15 ans ASUD et les associations de réduction des risques demandent que des campagnes de prévention des overdoses soient organisées par l’’Etat : cela suppose d’’informer sur les techniques de consommation, le degré de pureté et les quantités injectées ou sniffées. Au lieu de cela, la stigmatisation accrue des toxicos encourage les plus jeunes à s’’initier tout seul, enfermés dans le déni et sans avoir pu profiter de l’’expérience des « anciens » , victimes de la grande vague d’’héroïne des années 80/90. Il existe par exemple, à l’’étranger des programmes d’’éducation à l’’utilisation du Narcan, un antagoniste des opiacés, qui ont fait leur preuves en matière de réduction des morts par overdose ; ou encore des programmes d’héroïne médicalisée et des salles de consommation sécurisée pour les usagers où l’on est pas obligé de se cacher au coin d’une rue ou au fond d’une voiture. Cela suppose de cesser de traquer les usagers de drogues comme des gibiers, particulièrement dans les cités de banlieue où la répression des années sida a laissé son sillage de morts.

Les associations Asud et Safe

- ASUD
- SAFE
- France Info

Forum de discussion: 2 Messages de forum