Skip to main content.

Boumédienne Médini | Institutions sociales | Politiques de santé | Pouvoir médical

Quelles voies de recours quand on est discriminé à l’hôpital ?

11 septembre 2008 (lemegalodon.net)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Boumédienne Médini et Marjorie Pasqua travaillent au sein de la direction des affaires juridiques et des droits des patients à l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Alors que l’émission reçoit de nombreux témoignages attestant de la persistence des discriminations à l’égard des personnes séropositives, nous l’avons invité pour discuter des voies de recours mises en place depuis la loi de 2002 sur les droits des malades.

En principe, cette loi devait révolutionner les relations entre malades et médecins, notamment avec l’accès direct aux dossiers médicaux et la mise en place d’une représentation des usagers dans chaque établissement.

Qu’en est-il dans les faits, et quel est l’écart entre les textes et la pratique ?

Le dossier médical, par exemple, se doit d’être transmis sous 8 jours, mais ce délai est rarement respecté, d’autant plus que les frais de reprographie du dossier peuvent être à la charge de l’intéressé...

Chaque établissement doit avoir un représentant des usagers, dont le rôle serait d’aider les personnes qui s’estiment lésées à trouver les bonnes voies de recours, à se frayer un chemin dans le labyrinthe administratif et bureaucratique. Mais comment trouver ce représentant, et comment peut-on s’assurer de son indépendance à l’égard de l’administration hospitalière ?