Skip to main content.

Ariane | Pouvoir médical | Protection sociale

Ras le bol des attitudes de certains soignants

27 juin 2008 (lemegalodon.net)

8 Messages de forum | | Votez pour cet article

Voici mon coup gueule concernant le comportement d’une employée qui travaille en pharmacie au sein de l’hôpital de Hautepierre à Strasbourg. Ma première et dernière visite dans cette officine.

Je me suis présentée à cette pharmacie avec une ordonnance pour du Truvada et du Reyataz. Mon médecin m’a prescrit ce traitement pour remplacer le Trizivir qui est contre indiqué par rapport à mes antécédents médicaux qui pourraient s’aggraver à cause de celui-ci.

Cette pharmacienne me demande si il me reste encore du Trizivir et je lui répond qu’il m’en reste pour environ 3 semaines.

Elle me répond qu’il serait bien que je finisse ces derniers médicaments avant qu’elle me délivre les nouveaux, et elle quitte le guichet en me disant qu’elle va en parler à mon médecin.

Elle revient et me demande si je n’ai pas le portable de mon médecin. En même temps, elle regarde mon fils et ma fille et me demande : « c’est vous qui les avez fait » ? Je lui dit : ben oui ! Et elle me dit : « Je demande juste. Vous auriez pu être la nounou »...

Je n’ai pas compris le sens de sa question. Si elle était surprise que des personnes séropositives puissent avoir des enfants ou si c’est une question qu’elle pose à toutes les femmes avec enfants qui rentrent dans la pharmacie.

Donc, concernant mes médicaments, je lui explique que si mon médecin me prescrit un autre traitement, c’est pour des raisons médicales qui sont justifiées et qu’il est hors de question que je reporte la prise de mon nouveau traitement

Du coup, elle m’explique que les traitements sont chers est que c’est pour ça qu’il est préférable de suivre ses instructions. Je lui propose de lui apporter le reste de mon ancien traitement et elle me répond qu’ils ne reprennent plus les médicaments non-utilisés.

Entre temps, un usager entre dans la pharmacie et la pharmacienne prend le relevé concernant mes prises de traitements depuis le début de l’année et commence à lire à haute voix la liste de tous les médicaments que j’ai pris, citant 4 ou 5 fois « Trizivir ». Je l’arrête en lui demandant si elle ne voulait pas crier encore plus fort pour lui rappeler son devoir de confidentialité envers patients. Son « taff », c’ést de délivrer les traitements et non de prendre des décisions médicales à ma place et celle du médecin.

Je lui ai donc demandé de me remettre mon ordonnance afin que je puisse aller dans une autre pharmacie. Elle a fini par s’excuser et m’a délivré mon traitement.

J’en ai vraiment ras le bol de ce genre de comportement, des remarques de certains soignants qui se croient tout permis. Je pense que cette bonne femme n’aurai certainement pas eu la même attitude avec une personne séronégative.

Ariane

Forum de discussion: 8 Messages de forum