Skip to main content.

Les coulisses du Sidaction | Laurent Gourarier | Pierre Bergé | Rémi Darne

Laurent Gourarier, psychiatre et militant de SOS Racisme, donne son point de vue sur le procès de Reda face à Pierre Bergé et Sidaction

9 juin 2008 (lemegalodon.net)

3 Messages de forum | | Votez pour cet article

Lemegalodon.net porte à la connaissance d’une nouvelle génération de séropositifs et de combattants du sida quelques uns des articles publiés par Rémi Darne et ses compagnons de route suite au premier Sidaction de 1994.

Pour mémoire : L’argent du Sidaction (1994-1996)

Reda lit quelques extraits éloquents de ce dossier pour ouvrir le débat avec Sylvie et Ahcène du Comité des familles mais aussi avec Laurent Gourarier, psychiatre engagé depuis le début des années quatre-vingt-dix dans la lutte pour la réduction des risques et militant politique au Parti socialiste.

Laurent fait partie des médecins qui ont su reconnaître, saisir et comprendre la pertinence de la mobilisation des familles vivant avec le VIH, notamment parce que dans sa pratique il est témoin des parcours des séropositifs qui, après un passage par la case seringue, continuent leur vie, fondent des familles, font des bébés, malgré leur passé et, souvent, malgré le VIH et les hépatites.

Parmi les engagements de Laurent, on ne saurait oublier sa participation à la construction de SOS Racisme [1], mouvement créé avec l’aval de Miterrand et l’argent de Pierre Bergé.

Alors que répond-il quand on l’interpelle sur la dérive du Sidaction, dont Bergé est le président depuis 1996 ?

Notes

[1] Sur le rôle de SOS Racisme dans l’épidémie, lire notamment Entretien avec Reda Sadki : bribes d’histoires des luttes immigrées pour survivre au sida, et sur sa politisation lire SOS-Racisme et UNEF-ID, deux associations proches des socialistes.

Forum de discussion: 3 Messages de forum