Skip to main content.

Bertrand Audoin | Financement de la lutte contre le sida

Le Sidaction peine à trouver son second souffle

2 avril 2008 (20 Minutes)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : Le Sidaction peine à trouver son second souffle

Des dons en stagnation et peu de téléspectateurs. Alors que France 2 diffuse ce soir le deuxième volet de « Sa raison d’être », téléfilm sur le sida, les Français ont boudé les principaux programmes autour du Sidaction. La semaine dernière, la première partie du téléfilm n’a touché que 14,8 % du public. Et la grande soirée de samedi, « Les stars chantent contre le sida », toujours sur France 2, n’a fait guère mieux, avec 15,3 % de part d’audience. « Ce programme reste celui qui génère le plus de dons (30 % des appels du week-end) », nuance-t-on à la chaîne.

Rien n’y fait : malgré un dispositif médiatique fort de nouveaux partenaires, dont Jimmy, Comédie et Planète, Sidaction atteint 5,55 millions d’euros, le chiffre de 2007 à la même date. « Etre présents sur un maximum de médias (plus de 200 programmes ont abordé l’épidémie ou lancé un appel aux dons) nous permet de résister à un climat économique morose », se félicite tout de même Bertrand Audoin, directeur général de l’organisation. Le 110, numéro d’appel pour les promesses, reste ouvert jusqu’au 11 avril.