Skip to main content.

Malades étrangers | Roselyne Bachelot

Roselyne Bachelot : Toute personne malade est en situation de refuser son expulsion

31 décembre 2007 (AFP)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : Toute personne malade est en situation de refuser son expulsion (Bachelot)

PARIS, 31 déc 2007 (AFP) - La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a rappelé lundi sur France Inter que "toute personne malade est en situation de demander de ne pas être expulsée" et que les malades du sida en particulier n’avaient "aucune crainte à avoir".

Des associations ont constaté le placement de personnes malades, femmes enceintes, d’enfants en bas âge et des conditions sanitaires déplorables dans des centres de rétention, où sont gardées les personnes sans papiers en attente d’expulsion.

Mme Bachelot a déclaré qu’elle était "évidemment sensible à ce dossier".

"Je veux rappeler la loi française qui s’applique, c’est-à-dire qu’une personne malade est en situation de demander à ne pas être expulsée", a-t-elle dit.

"Les personnes atteintes du sida n’ont aucune crainte à avoir, elles peuvent recevoir des soins dans notre pays même si elles sont en situation irrégulière", a-t-elle ajouté.

Interrogée pour savoir pourquoi certains malades étaient quand même placés en rétention administrative, Mme Bachelot a répondu : "il faut qu’ils fassent la démarche judiciaire qui va bien".