Skip to main content.

Accès aux médicaments | Industrie pharmaceutique | Thaïlande

Boycott Abbott : Appel du réseau thaïlandais de personnes vivant avec le VIH/sida (TNP+)

23 mars 2007 (Thai Network of People Living with HIV/AIDS (TNP+))

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : Signez l’Appel du réseau thaïlandais de personnes vivant avec le VIH/sida (TNP+)

Nous, le réseau thaïlandais de personnes vivant avec le VIH/sida (TNP+), en solidarité avec les activistes VIH/sida du monde entier, appelons à un boycott mondial des produits d’Abbott, en réponse à leur récente et macabre décision de ne pas vendre Kaletra « formule sèche » en Thaïlande, ni aucun autre nouveau produit.

La décision extrême d’Abbott vient en réaction à l’octroi par le gouvernement thaïlandais d’une licence obligatoire pour le produit Kaletra d’Abbott (Lopinavir et Ritonavir).

La décision de la Thaïlande d’octroyer trois licences obligatoires pour le Kaletra, le Plavix (un anticoagulant) et l’Efavirenz (un autre ARV) est on ne peut plus légale et conforme à la législation thaïlandaise et aux accords ADPIC de l’OMC.

C’était une mesure courageuse et nécessaire du gouvernement Thaï pour assurer l’accès à des soins de qualité et des traitements pour tous les PVVIH. Cette mesure permet à la Thaïlande d’importer d’Inde des versions génériques de Kaletra pour un coût inférieur à 113 $US par personne et par mois, contrairement au prix actuellement pratiqué par Abbott de 325 $US par personne et par mois et vendu aux ONG. Ce prix est inacceptable et inabordable pour le gouvernement thaïlandais et, à terme, il menacera sa capacité à s’acquitter de ses promesses de fournir les traitements ARV à tous les Thaïlandais qui en ont besoin.

La décision d’Abbott interdit également aux PVVIH d’accéder à la nouvelle formulation sèche de Kaletra ­ d’importance vitale pour un pays tropical comme la Thaïlande.

La tactique d’Abbott est sans précédent pour une compagnie pharmaceutique. Une campagne mondiale intensive est nécessaire pour s’assurer que cela ne se reproduira jamais, et pour exprimer notre dégoût et notre condamnation de ce calcul du profit sur la vie des gens.

Nous demandons aux gens de n’acheter aucun produit Abbott, pour leur envoyer le message que le monde les surveille et n’acceptera jamais ces stratégies malsaines et dangereuses pour la vie.

Notez que vous ne pouvez changer votre traitement que sous avis de votre médecin traitant, et seulement quand un traitement alternatif approprié est possible. Nous refusons catégoriquement que les gens cessent de prendre des médicaments Abbott si aucun traitement équivalent n’existe.

Abbott produit une vaste gamme de produits pharmaceutiques et de préparations. Veuillez prendre connaissance des produits Abbott suivants pour éviter de les acheter.

Un soutien massif pour cette campagne est vital. S’il vous plait soyez vigilants quant aux produits que vous achetez et demandez vous qui les fabrique.

En effet, la décision d’Abbott risque de nuire gravement aux PVVIH en Thaïlande, mais si nous laissons agir Abbott en toute impunité, la lutte pour l’accès aux traitements pour tous ne trouvera pas d’issue. Ce genre de stratégie doit cesser MAINTENANT.

Merci pour votre aide. Si vous désirez des informations supplémentaires, contactez Brigitte au TNP+ au +66 85 133 4530, par mail au brigitte@thaiplus.net ou rendez-vous sur notre site web www.thaiplus.net pour plus d’explications et de détails sur l’agrément TRIPS et les autorisations forcées.

Solidairement,

Le réseau thaïlandais de personnes vivant avec le VIH/sida (TNP+)