Skip to main content.

Caritatif et contrôle social | Industrie pharmaceutique | Pouvoir médical | Protection sociale

« Franchise » sur les soins : l’assurance maladie solidaire en danger

8 avril 2007 (appelcontrelafranchise.org)

3 Messages de forum | | Votez pour cet article

Voir en ligne : www.appelcontrelafranchise.org

« franchise : n.f. 1. qualité d’une personne franche, sincérité, droiture ; 2. clause d’une assurance qui fixe une somme forfaitaire restant à la charge de l’assuré »

En matière d’assurance maladie l’UMP et Nicolas Sarkozy ont une idée fixe : l’augmentation des dépenses de santé, ce serait d’abord et avant tout la faute des patients. Il faudrait donc les « responsabiliser », c’est à dire les pénaliser financièrement pour « qu’ils consomment moins », ou, au minimum, pour que « la Sécu rembourse de moins en moins ».

Déremboursements incohérents, augmentation du « ticket modérateur » sur des soins courants, généralisation des dépassements tarifaires pour les médecins spécialistes, invention du forfait de 1€ par acte de soins ou de biologie, du forfait de 18 euros sur les actes supérieurs à 91€, l’actuelle majorité a multiplié les atteintes à la prise en charge solidaire des soins. Mais si elle a augmenté le reste à la charge des patients, le déficit de l’assurance maladie n’en a pas été comblé pour autant.

Aujourd’hui Nicolas Sarkozy va plus loin, beaucoup plus loin, en annonçant que s’il est élu il mettra en place une « FRANCHISE » c’est-à-dire un seuil annuel de dépenses en dessous duquel l’assurance maladie ne remboursera rien. Rien du tout. Franchise qui, pour mieux jouer son rôle de dissuasion de la consommation, ne sera pas remboursable par les assurances complémentaires, au moins dans un premier temps.

Nous, professionnels de santé, acteurs du monde associatif ou médico-social, universitaires, représentants des usagers et/ou usagers du système de santé dénonçons les RISQUES MAJEURS D’UNE TELLE FRANCHISE

Nous refusons l’instauration d’une telle « FRANCHISE », socialement injuste, économiquement inefficace et dangereuse pour la santé publique.

Rejoignez-nous afin d’exiger des candidats à la présidentielle une clarification de leur position face à cette menace inacceptable sur l’accès aux soins en France.  

Liste des premiers signataires

  Christian LEHMANN, médecin généraliste, écrivain
- Martin WINCKLER, médecin généraliste, écrivain
- Philippe SOPENA, médecin généraliste, ancien Vice-Président de MGFrance

Par ordre alphabétique

- Michel AMOUYAL, medecin généraliste, Maître de Conférence Associé UFR Montpellier
- Jean-Pierre AMOYEL, médecin rhumatologue
- Elie ARIE, médecin cardiologue, Enseignant-Associé à la Chaire d’Economie et Gestion des Services de Santé au Conservatoire National des Arts et Métiers
- Philippe BATEL, Professeur de médecine, Alcoologie, Hôpital BEAUJON
- Hélène BAUDRY, médecin généraliste, Présidente de l’Association Nationale des Médecins Référents
- Jean-Marie BENOIS, Chargé de projet Médecins du Monde "Mission Calais"
- Francis BLANC, médecin généraliste
- Richard BOUTON, médecin généraliste, ancien Président de MG France, consultant dans le domaine de la santé et de l’assurance maladie
- Christian BONNAUD, médecin généraliste
- Jacques BRUNHES, député des Hauts-de-Seine
- Danielle CALLUYERE-VAUBOURG, médecin conseil
- José CAUDRON, économiste de la santé et de la protection sociale, Professeur Associé à l’Université Paris 1, membre de la Fondation Copernic
- Renaud CAZALIS, médecin généraliste, Président d’Espace Généraliste Languedoc-Roussillon
- Pascal CHARBONNEL, médecin généraliste
- Pierre CORRATGE, médecin Généraliste, Chargé d’Enseignement de Médecine Générale à la Faculté de Médecine de Montpellier
- Odile CORRATGE, directrice d’Ecole Maternelle
- Jean DE KERVASDOUE, ancien directeur des hôpitaux, professeur titulaire de la chaire d’économie et de gestion des services de santé au Conservatoire national des arts et métiers
- Eva DE ROFFIGNAC, médecin généraliste
- Mady DENANTES, médecin généraliste
- Martine DEVRIES, médecin généraliste
- Catherine DORMARD, médecin généraliste
- Patrick DUBREIL, médecin généraliste, secrétaire général du Syndicat de la Médecine Générale
- Frédéric DUTOIT, député des Bouches-du-Rhône, maire des 15ème et 16ème arrondissements de Marseille
- Bernard ELGHOZI, Médecin Généraliste, Coordination des réseaux
- Philippe FOUCRAS, médecin
- Jacqueline FRAYSSE, médecin cardiologue, députée des Hauts-de-Seine
- Jean-Pierre GEERAERT, médecin généraliste, Président de la Cimade 93
- Serge GILBERG, Professeur Associé de Médecine Générale, Université Paris V
- Lucette GUIBERT, pharmacienne salariée et responsable associative
- Richard HASSELMANN, Directeur Général d’institution sociale
- Marie KAYSER, médecin généraliste
- Florian KOMAC, médecin généraliste, membre URML Languedoc-Roussillon
- Florence LACHENAL, médecin interniste
- Jean-Marie LE GUEN, médecin, député de Paris
- Philippe LE ROUZO, médecin généraliste, Président du Syndicat des médecins généralistes du Morbihan MG56
- Béatrice LOGNOS, spécialiste en médecine générale, elue URML Languedoc Roussillon
- Philippe LORRAIN, médecin généraliste, membre du SMG
- Raymond MARI, ancien responsable des relations avec les professions de santé au sein de l’assurance maladie
- Didier MENARD, médecin généraliste, Président du Syndicat de la Médecine Générale
- Catherine MILLS, Maître de Conférences honoraire à l’Université de Paris I, économiste de la santé et de la protection sociale
- Marc MONDAN, médecin généraliste, Président d’Espace Généraliste 91, membre du Département de médecine générale de la Faculté Paris-Sud Kremlin-Bicêtre, Maître de stage
- Philippe PLUVINAGE, médecin rhumatologue, bénévole à Médecins du Monde
- Francoise RIVALS JONQUET, médecin généraliste
- Elisabeth RIVOLLIER, médecin généraliste hospitalier

Forum de discussion: 3 Messages de forum