Skip to main content.

Afrique du Sud | Charlatanisme | Gambie | Kenya | Nigéria | Ouganda

SIDA en Afrique : quelques pratiques controversées

23 février 2007 (AP)

2 Messages de forum | Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : SIDA en Afrique : quelques pratiques controversées

BANJUL (AP) - Les traitements anti-retroviraux contre le SIDA sont contestés dans plusieurs pays d’Afrique, où c’est parfois le gouvernement qui préconise des traitements "alternatifs" souvent jugés dangereux par les spécialistes de santé.

AFRIQUE DU SUD

- Le président Thabo Mbeki a mis en cause l’efficacité des traitements anti-rétroviraux et contesté le lien établi entre le virus VIH et le SIDA. L’an dernier, le ministre de la Santé a provoqué un tollé international pour avoir affirmé qu’un régime à base d’ail, de betterave, de citron et de pommes de terre africaines était plus efficace contre le SIDA que les anti-retroviraux ;

- En 2005, des militants et des médecins ont entamé des poursuites pour tenter de faire cesser les activités d’un médecin d’origine allemande qui affirmait que les suppléments vitaminiques guérissaient le SIDA et que les anti-rétroviraux étaient toxiques.

GAMBIE

- Le président gambien Yahia Jammeh affirme posséder la solution-miracle contre le SIDA : prière, plantes médicinales, potion amère et bananes. La radio et la télévision vantent les mérites de ce traitement fourni gratuitement par le gouvernement. Les volontaires pour ce traitement doivent arrêter de prendre leurs anti-rétroviraux.

KENYA

- En 2006, la police a inculpé pour escroquerie une prétendue prophète qui aurait soutiré des millions de dollars à des malades en promettant que la prière les guérirait. Les médias locaux ont relaté que les victimes étaient conduites dans des cliniques complices qui leur fournissaient des résultats falsifiés pour prouver la guérison.

- En 1996, des malades ont affirmé avoir été guéris par une messe spéciale dans la cathédrale catholique du Saint-Esprit de Mombasa.

- Dans tout le pays, des herboristes utilisent des plantes pour traiter le virus, et certains promettent la guérison.

NIGERIA

- Le prophète Temitope Balogun Joshua a affirmé qu’il pouvait guérir le SIDA par imposition des mains sur les malades qui fréquentaient son Eglise de toutes les nations, à Lagos.

OUGANDA

- En 2006, les médias locaux ont rapporté l’arrestation d’un professeur iranien de Kampala qui distribuait une herbe interdite et affirmait pouvoir guérir du SIDA.

Forum de discussion: 2 Messages de forum