Skip to main content.

États-Unis d’Amérique | Financement de la lutte contre le sida | William "Bill" Gates

Bill Gates : donner d’une main pour mieux reprendre de l’autre

8 janvier 2007 (lemegalodon.net)

9 Messages de forum | Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : Dossier d’enquête du LA Times sur la Fondation Bill Gates

Selon une enquête publiée par le Los Angeles Times, il y aurait des grands doutes sur les modalités de gestion de l’argent de la part de la " Bill & Melinda Gates Foundation" ; qui contrairement à sa vocation ferait toujours plus d’investissements avec les géants du pétrole et les sociétés pharmaceutiques.

La Fondation Bill Gates investit des milliards dans des industries bien peu philanthropiques...

Sur la base de l’enquête, la Fondation aurait versé 218 millions de dollars en vaccins (rougeole et polio) dans diverses parties du monde, y compris le Delta du Niger mais en même temps elle aurait investi plus que 400 millions de dollars dans les societés, Royal Dutch Shell, Eni, Exxon Mobil, Chevron et Total, qui causent les maladies respiratoires des enfants du Delta du Niger.

Le Los Angeles Times a raconté l’histoire de Justice Âge, un enfant de 14 mois qui, grâce aux vaccins de Bill Gates, n’aura pas poliomyélite ni la rougeole mais qui est atteinte par "la toux’, une difficulté respiratoire liée étroitement aux fumées et aux poussières émises par l’installation de ENI à Ebocha, financé par Gates et sa fondation.

Le Times, en outre, soutient que seulement 5% de l’argent est offert tous les ans et que les 95% restants sont investis par les managers qui n’ont rien à voir avec la division en charge de disbribuer les fonds ; ce qui met Gates et sa femme en position de principaux bailleurs de fonds de societés pétrolifères parmi les pires en matière de pollution au monde ainsi que des firmes pharmaceutiques accusées de maintenir les prix des médicaments contre le Sida au plus haut pour éviter la fin du business.

Donc le choix de diviser les activités de bienfaisance des initiatives pour faire fructifier le patrimoine de la "Bill & Melinda Gates Foundation" ne semble pas être limpide, il ne porterait surtout pas les fruits espérés et met la fondation dans une contradiction irréversible ; une contradiction qui cependant, au moins jusqu’à présent, n’a pas préoccupé Gates et sa femme.

Jusqu’à présent, vu que l’enquête de L.A. Times semble avoir ébranlé les consciences... En somme, la Bill & Melinda Gates Foundation ne semble pas être si philantrope.

Ce pénible événement, sous-entend et met au grand jour, une fois de plus la logique lâche du business.

Forum de discussion: 9 Messages de forum