Skip to main content.

Financement de la lutte contre le sida | Téléphonie sociale

Le directeur général de Sida info service limogé

22 décembre 2006 (Le Figaro)

Recommander cet article | Votez pour cet article

par JEAN-FRANÇOIS ARNAUD

Le conseil d’administration de Sida info service, réuni jeudi dernier à Paris, a décidé de limoger Yves Ferrarini, le directeur général de l’association.

Son départ négocié fait suite aux révélations du Figaro (voir nos éditions du 1er décembre) sur de lourdes erreurs de gestion de cette structure chargée d’exploiter le numéro de téléphone vert d’information sur le VIH en France.

Selon un rapport demandé par Xavier Bertrand, le ministre de la Santé, la gestion de l’association fait apparaître un trou de plus de 500.000 euros sur deux exercices consécutifs.

Depuis la publication de notre enquête, le ministre a demandé à l’Inpes (l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) qui dépend de son ministère et finance l’association à plus de 80 %, de restructurer le numéro vert.

Des fermetures de bureaux en province et des suppressions de postes d’écoutants sont prévisibles.

Hier, une intersyndicale CGT, Sud et CFDT a lancé une motion de défiance envers le bureau de Sida info service.

Les 140 salariés de l’association sont invités à voter cette motion d’ici à Noël.

- Trou financier creusé par la gestion hasardeuse de la direction à Sida Info Service : survivreausida.net publie le rapport de l’IGAS
- La gestion hasardeuse de Sida Info Service