Skip to main content.

5ème Rencontre des parents et futurs parents concernés par le VIH | À propos du Comité des familles pour survivre au sida (2003–2013) | Les médias parlent des familles vivant avec le VIH | Médias et communication

TF1, France 2 et France 3 : Les familles vivant avec le VIH s’affichent aux trois principaux journaux télévisés du 1er décembre 2006

1er décembre 2006 (papamamanbebe.net)

2 Messages de forum | | Votez pour cet article

Aujourd’hui, Journée mondiale contre le sida, les familles touchées par le sida étaient à l’écran des trois principaux journaux télévisés, sur TF1, France 2 et France 3.

Débat : peut-on reprocher aux médias de ne plus parler du sida alors que les séropositifs se cachent ?

Chaque chaîne a travaillé en collaboration et avec le soutien du Comité des familles, première association créée et gérée par des couples et des familles vivant avec le VIH.

Presque tous les témoignages sont ceux de parents ou futurs parents ayant participé à la 2ème Rencontre des familles organisée à Paris le 18 novembre dernier par le Comité, à laquelle avaient également participé l’ensemble des médecins interrogés [1].

Sur TF1 [2], Isabelle Marque a recueilli le témoignage à visage découvert d’un papa séropositif qui élève ses deux jumeaux, nés sans risque de contamination grâce au « lavage de sperme », technique autorisée en France depuis 2001 seulement. Une jeune future maman, enceinte de six mois, raconte elle aussi sa volonté de fonder une famille « comme tout le monde ». Enfin, TF1 n’a pas hésité à mettre en valeur le service rendu par le site papamamanbebe.net, source d’information complète sur tous les aspects de la vie en couple avec le VIH.

Sur France 2 [3], Nathalie Sapena a d’abord tourné l’émission de radio hebdomadaire des séropositifs, animée par des militants du Comité des familles. Après l’émission, un de ces militants lui a raconté la naissance de son fils. Ensuite, Madame Sapena a pris le temps pour se rendre en banlieue afin d’interviewer Dalila, mère séropositives de quatre enfants séronégatifs. Les deux témoignages se font à visages découverts, parce que ces deux parents ont pris la décision de ne plus se cacher...

Sur France 3 [4], Laure-Anne Berrou a réalisé un sujet en-deça de ce qu’elle aurait pu faire si elle n’avait pas fait preuve d’une certaine défiance à l’égard des familles du Comité. Malgré un premier contact [5] dans lequel elle se disait impressionnée par la qualité et la pertinence des informations du site papamamanbebe.net, lorsque le Comité lui a demandé de relayer l’adresse du site, Madame Berrou a rétorqué qu’elle ne ferait pas de « publicité » pour le Comité. À l’arrivée, son sujet ne fait aucune mention du site ni même de l’existence de la seule association familiale qui répond aux besoins des couples concernés. Pire, son sujet se réduit à deux témoignages cachés, et les informations données sont incomplètes. Ses difficultés seraient-elles le reflet de la méconaissance d’un sujet qui serait, selon tous les journalistes interrogés, « toujours difficile à traiter » ?

Quoi qu’il en soit, ces trois journalistes ont découvert, par l’action et la mobilisation des familles du Comité [6], l’existence non seulement de familles concernées, mais aussi de notre volonté grandissante d’en finir avec la honte et le silence autour de cette maladie et de sa dimension familiale, qui reste totalement méconnue par le grand public.

Nous publierons prochainement des interviews réalisés avec Laure-Anne Berrou et Nathalie Sapena, deux journalistes que nous avons aidé à réaliser leurs sujets, qui attestent des difficultés mais aussi de l’intérêt du dialogue entre familles vivant avec le sida et journalistes.

Notes

[1] Il s’agit notamment d’Aviva Devaux et de Catherine Poirot, deux spécialistes de l’assistance médicale à la procréation dont on trouve de nombreuses interventions sur le site papamamanbebe.net.

[2] Le sujet a été diffusé au journal télévisé de 20h.

[3] Le sujet a été diffusé au journal télévisé de 20h.

[4] Le reportage a été diffusé deux fois : une première fois au Soir 3 du 30 novembre, et ensuite au journal de 13 heures le 1er décembre.

[5] L’émission avait diffusée son message sur notre répondeur, lire et écouter Débat : peut-on reprocher aux médias de ne plus parler du sida alors que les séropositifs se cachent ?.

[6] Le 18 novembre 2006, le Comité avait organisé la 2ème Rencontre des parents et futurs parents concernés par le VIH. C’est suite à la couverture médiatique de cette rencontre, notamment par l’Agence France Presse et Libération, que ces trois journalistes ont pris contact avec le Comité. Une troisième Rencontre des parents est prévue pour le 28 avril 2007.

Forum de discussion: 2 Messages de forum