Skip to main content.

Christian Saout | Financement de la lutte contre le sida | Pierre Bergé

AIDES vs. Sidaction : guerre ouverte entre Christian Saout et Pierre Bergé, à quelques jours de la Journée mondiale contre le sida ?

24 novembre 2006 (lemegalodon.net)

Recommander cet article | Votez pour cet article

C’est un communiqué de AIDES diffusé par un site gay [1] et repris par la revue de presse du CRIPS qui nous a mis la puce à l’oreille : Sidaction : Aides renonce à son financement 2006 au profit d’autres associations de lutte contre le sida.

Des rumeurs circulent depuis des lustres sur les affrontements en coulisses entre AIDES, première association de lutte contre le sida dirigée par Christian Saout, et Sidaction, qui vérouille l’accès aux médias avec son opération annuelle sur les chaînes de télévision et qui monopolise, sous la présidence de Pierre Bergé, la récolte de l’argent du public lors de cette opération.

Ce communiqué de AIDES serait-il la première salve d’une guerre ouverte entre ces deux mégalodons du sida ?

Comment en sont-ils arrivés là ? À survivreausida.net, nous ne fréquentons ni les uns, ni les autres. Je ne sais donc rien des véritables enjeux ou des tractations en cours entre Christian Saout et le président du Sidaction [2].

Quoi qu’il en soit, rendre publique leur guéguerre inter-associative — à quelques jours de la Journée mondiale contre le sida — me semble peu prudent et potentiellement dommageable pour tous les acteurs de cette lutte.

À suivre, donc.

Reda

Notes

[1] Voir le communiqué en ligne. Ce communiqué est introuvable sur le site de l’association.

[2] Act Up Paris bénéficie d’importants financements de Sidaction, doublées par les subventions venant de la fondation personnelle de M. Bergé.