Skip to main content.

Financement de la lutte contre le sida | Politiques de santé | Xavier Bertrand

Xavier Bertrand : Le point sur les actions menées pour lutter contre l’épidémie de SIDA

1er avril 2006 (Ministère de la Santé)

1 Message | | Votez pour cet article

Voir en ligne : Xavier Bertrand : Le point sur les actions menées pour lutter contre l’épidémie de SIDA

A l’occasion du Sidaction et de sa rencontre trimestrielle avec les associations de lutte contre le SIDA, Xavier Bertrand, Ministre de la Santé et des Solidarités, a tenu à faire le point sur les actions menées pour lutter contre l’épidémie de SIDA.

A la demande du Président de la République, Xavier Bertrand a rencontré l’ensemble des entreprises de distribution de préservatifs afin d’en faciliter l’accès aux jeunes. Un accord sur un prix plafond fixé à 0,20 € par préservatif a été conclu. Les industriels se sont d’ores et déjà engagés à mettre en place des distributeurs de préservatifs dans les établissements scolaires du secondaire, les grandes écoles et les universités pour la rentrée 2006.

A l’initiative du Ministre, d’un groupe de contact entre la Haute Autorité de Santé, l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie, les associations de patients et les syndicats de médecins a été mis en place pour améliorer l’accès et la prise en charge des patients dans le cadre d’une affection de longue durée.

Xavier Bertrand a également souhaité relancer le comité de suivi pour le plan triennal de lutte contre le VIH-Sida.

Le Ministre a confirmé aux associations que l’ostéodensitométrie sera remboursée dans le cadre de la prévention.

Les campagnes d’information de l’INPES sont renforcées avec 4 vagues dans l’année mars, juin, septembre et décembre (contre 2 auparavant).

Les financements pour les associations VIH sont pérennisés. Le Comité des engagements a déjà visé 6 dossiers d’associations pour leur financement au niveau national. Par ailleurs, le Ministre a réitéré sa volonté de mettre à disposition les financements des associations dans des délais raccourcis.

Un comité d’experts, dirigé par le Professeur Patrick Yéni, a été mandaté pour émettre de nouvelles recommandations d’ici juillet 2006. Ce rapport sera disponible sur Internet et sa synthèse sera également traduite en anglais. Il abordera treize chapitres dont l’organisation des soins, la prise en charge thérapeutique, la prévention et l’épidémiologie.

Les CDAG, consultations de dépistage anonyme et gratuit, ont fait l’objet d’une enquête en décembre, à la demande des associations : la recentralisation a permis, tout en réorganisant l’offre, de la maintenir à un niveau égal. Ces résultats ont été présentés aux associations le 9 décembre et le 9 février derniers.

Les COREVIH (Comité de coordinations régionales de la lutte contre l’infection par les virus de l’immunodéficience humaine) seront en place dans l’ensemble des régions avant la fin de l’année. Issus des recommandations du rapport d’experts 2002, ils répondent à une forte demande de refonte de l’organisation des soins par les associations et font suite aux CISIH (Centre d’information et de soins de l’immunodéficience). Il s’agit de répondre aux nouveaux enjeux de la lutte contre le VIH/Sida et de coordonner les actions de prévention, le dépistage, les activités de soin, le secteur hospitalier et ambulatoire, et favoriser une prise en charge globale et transversale du patient.

La recherche sur la vaccination a repris ; l’Agence Nationale de la Recherche sur le Sida et les hépatites consacre 55,6 % de son budget au VIH dont 18.6 % pour la recherche fondamentale, 8.9% pour la recherche vaccinale, 28.1 % pour la recherche clinique.

Enfin, le Ministre a rappelé que la participation de la France au fonds mondial de lutte contre le sida a doublé pour les deux prochaines années, soit 618 millions de dollars sur ces deux ans. La France se range ainsi parmi les tous premiers donateurs.

A l’occasion du Sidaction, le Ministre a souhaité accueillir un stand de prévention et d’information sur le sida et les infections sexuellement transmissibles, animé par le CRIPS. Cet espace, situé dans le hall d’accueil du Ministère (14 avenue Duquesne 75007 Paris), est ouvert au public de 9h à 18h (samedi 9h-13h) jusqu’au mercredi 5 avril.

Forum de discussion: 1 Message