Skip to main content.

Campagnes d’information et de prévention | Médias et communication | Philippe Lamoureux | Politiques de santé

À quoi servent les têtes de Noirs et d’Arabes sur les affiches de l’INPES contre le sida ?

4 janvier 2006 (lemegalodon.net)

6 photos | 1 pièce jointe | 11 Messages de forum | | Votez pour cet article

Philippe Lamoureux, directeur général de l’INPES qui organise les campagnes de prévention du sida en France, a reçu le Comité des familles pour survivre au sida.

Discussion à plusieurs voix autour d’une série d’affiches diffusées par l’INPES, qui met en image pour la première fois dans l’histoire de l’épidémie des Noirs et des Arabes pour les inciter au dépistage, alors que le gouvernement supprime l’Aide médicale d’État qui permet aux sans papiers de se soigner.

Selon l’INPES, seule une petite minorité parmi les immigrés remettraient en cause le fait d’organiser une campagne de prévention qui montrent exclusivement des Noirs.

Une auditrice nous livre son avis sur ces affiches :

Je trouve désolant et dégradant que vous considériez que toutes les personnes originaires d’Afrique Subsaharienne doivent faire un test de dépistage du VIH/SIDA : comme si tous les Noirs étaient séropositifs ou atteints d’IST ! C’est peut etre 1 partie de la population qui est très concenée par ces maux, mais ce n’est pas la seule ! Il y a des Africains qui savent se protéger des MST et tout le monde n’ignore pas l’existence des préservatifs ! Si vous continuez, tout le monde en france va croire que tous les Africains sont porteurs du virus du SIDA. Vous ne pouvez pas imaginer en tant que Noire à quel point ces campagnes peuvent etre humiliantes, surtout de savoir que les gens désormais vous regardent en se méfiant. Ne trouvez vous pas qu’il y a assez de discrimination en France sans qu’il ne soit nécessaire d’en rajouter ?

Une affiche montre un couple d’origine maghrébine, tenant un préservatif. Cette affiche n’a pas été diffusé par l’INPES, apparament face au refus des commercants à qui elles étaient destinées de les afficher. Mais c’est aussi du fait des priorités et des restrictions budgetaires : pour la santé publique officielle, l’épidémie chez les maghrébins reste marginale par rapport à la face visible de l’épidémie, alors qu’en région parisienne un séropositif sur deux est Noir.

Ces affiches sont-elles réellement pertinentes pour les acteurs de terrain ? Quelle est leur complémentarité avec les besoins des familles concernées par le VIH ?

Photos


Couple africain : Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protéger

Couple africain : Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protéger

Couple maghrébin : Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protéger

Couple maghrébin : Les femmes préfèrent les hommes qui savent les protéger

Gratuité du test de dépistage

Gratuité du test de dépistage

Le sida ne se voit pas

Le sida ne se voit pas

Les centres de dépistage anonymes et gratuits

Les centres de dépistage anonymes et gratuits

Le test de dépistage du sida est anonyme

Le test de dépistage du sida est anonyme

Documents joints

Sélection d’affiches de l’INPES (PDF, 1.3 Mo)

Forum de discussion: 11 Messages de forum