Skip to main content.

Prisons | Russie

32.000 séropositifs et 50.000 tuberculeux dans les prisons russes (officiel)

2 novembre 2005 (AFP)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : 32.000 séropositifs et 50.000 tuberculeux dans les prisons russes (officiel)

MOSCOU, 2 nov 2005 (AFP) - Les prisons russes comptent plus de 32.000 séropositifs et près de 50.000 de tuberculeux sur un total de 808.000 détenus, selon les chiffres du ministère de la Justice présentés mercredi au Parlement.

Au total, 32.062 séropositifs et 49.334 tuberculeux ont été recensés en septembre dans les prisons, selon des statistiques, rares, communiquées aux députés de la Douma (chambre basse du Parlement russe) et à la presse lors d’une intervention du ministre de la Justice Iouri Tchaïka.

Le nombre de détenus séropositifs est en hausse d’un millier par rapport aux données de 2004, selon le ministère de la Justice. Le nombre de tuberculeux serait en revanche en baisse de plus de 1.500 personnes.

Lioudmila Alpern, de l’ONG Centre d’action pour la réforme du système pénal, a expliqué à l’AFP cette baisse du nombre de tuberculeux par l’amélioration des traitements antituberculeux dans les prisons, conjuguée à une importante baisse en 2003 de la population carcérale, avant sa récente augmentation.

"La situation des détenus tuberculeux était très difficile au début des années 2000. Entre 2002 et 2004, des améliorations importantes dans ce domaine ont été faites, de nouveaux traitements, efficaces, ont été mis en place", a dit Mme Alpern.

Elle a en outre rappelé qu’en 2000 une large amnistie avait bénéficié, entre autres, aux malades se trouvant à un stade avancé de la tuberculose.

Quant à la hausse des séropositifs, "elle n’est pas due à une épidémie dans les prisons mais reflète la tendance générale dans le pays", selon Mme Alpern.

La Russie reconnaît au niveau national 305.500 séropositifs (selon des données en mars du Centre fédéral de lutte contre le sida) alors que l’Onusida en compte quelque 860.000 séropositifs.

Par ailleurs, la population carcérale a fortement augmenté cette année, passant d’un peu plus de 763.000 prisonniers en septembre 2004 à plus de 808.000 détenus recensés en septembre 2005.

Cette population est répartie entre des pénitenciers (plus de 637.000 personnes), des colonies pour mineurs (près de 15.000 détenus de moins de 18 ans) et des prisons (près de 157.000 personnes).