Skip to main content.

Campagnes d’information et de prévention | Eugénie Diecke | Médias et communication

Sida : campagne ciblée

21 septembre 2005 (Jeune Afrique/L’Intelligent)

| Votez pour cet article

par RENÉ GUYONNET

Le ministère de la Santé et des Solidarités et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), à Paris, ont mis en place depuis le début de septembre un important dispositif de sensibilisation au sida des populations migrantes, déclaré Grande Cause nationale en 2005. En effet, en 2003, plus de 6 000 personnes avaient découvert leur séropositivité en arrivant en France. Une personne contaminée sur trois était originaire d’un pays d’Afrique subsaharienne, principalement le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Congo et la République démocratique du Congo. Une situation particulièrement marquée en Île-de-France, où une découverte de séropositivité sur deux (46 %) concernait des Africains. Parmi ces derniers, les deux tiers étaient des femmes contaminées par des rapports hétérosexuels.

Les études ont également montré que les migrants accusent un très net retard en matière de dépistage et de soins. Les hommes découvrent ainsi leur séropositivité à 37 ans en moyenne, les femmes à 32 ans. Ce dépistage tardif pose un double problème. D’une part, la prise en charge de l’infection à un stade avancé augmente considérablement le risque d’échec thérapeutique et de mortalité (huit fois supérieur sur deux ans). D’autre part, l’ignorance du statut sérologique accroît le risque de transmission du VIH.

Depuis plusieurs années, l’INPES fait appel à des personnalités et à des équipes africaines pour s’adresser aux populations migrantes. La campagne de septembre 2005 (qui se prolongera à l’automne) se déroule sur quatre fronts.

- À la télévision, « 18 hommes contre le sida ». Karim Akadiri-Soumaïla a réalisé une série de programmes courts de 30 à 50 secondes qui seront diffusés par TV5 Afrique, TV5 France/Belgique/ Suisse, M6 et RFO. Parmi les « 18 », on trouve le journaliste Patrick Fandio, le recordman d’Europe du 400 mètres haies Stéphane Diagana ou le comédien Mouss Diouf.

- En septembre, octobre et novembre, 90 000 exemplaires de trois épisodes distincts d’un grand roman- photo, La Menace, seront distribués dans les quartiers les plus fréquentés par les Africains d’Île-de-France. Ce roman-photo est l’oeuvre de Bruno Gasparini et d’Eugénie Diecky, animatrice à Africa N°1.

- À la radio, sur Africa N° 1, est proposé un rendez-vous quotidien intitulé Demain est devant nous : un feuilleton en vingt-cinq épisodes, dont l’auteur est Souleymane Koly, fondateur de la troupe de théâtre ivoirienne Koteba. En septembre, ce feuilleton a été mis à la disposition de trente radios partenaires. RFI et Africa N°1 consacreront aussi plusieurs émissions spéciales à la lutte contre le VIH-sida.

- Une campagne d’affichage est également en cours depuis juillet pour lever les freins au dépistage. Quatre affichettes expliquent les aspects pratiques du test et invitent à appeler gratuitement le numéro de téléphone de Sida Info Service : 0 800 840 800.