Skip to main content.

Barbara Wagner | Criminalisation des séropositifs | Didier Lestrade | Youcef Ameur

Éditorial : Où va l’association Femmes positives ?

17 mars 2005 (lemegalodon.net)

6 Messages de forum | | Votez pour cet article

De nombreuses personnes vivants avec le VIH s’interrogent sur les conséquences de l’activisme de l’association Femmes positives pour l’image publique et les droits des personnes touchées.

Dès mars 2004, la rédaction de survivreausida.net avait proposé à Femmes positives de s’exprimer dans l’émission, mais sa présidente, Barbara Wagner, n’a pas donné suite.

Aujourd’hui, Madame Wagner bénéficie d’une impressionante couverture médiatique [1], à travers la répétition d’un témoignage chargé d’émotion : celui de la catastrophe provoquée par la contamination par le virus du sida. Aucune punition ni indemnisation ne peut réparer l’injustice d’une contamination [2].

Mais à quoi ressemble le projet politique de Barbara Wagner, quels sont ses objectifs ? Ses propositions répondent-elles aux besoins des femmes séropositives, Françaises et Immigrées, des couples et des familles frappés par le virus [3] ?

Nous publions aujourd’hui la lettre ouverte d’un militant de Femmes positives [4], alors qu’il est visé par une procédure de radiation [5] pour avoir publiquement refusé de cautionner l’enfermement des séropositifs contaminateurs [6].

Cette lettre apporte un éclairage nouveau sur l’action de Barbara Wagner. Surtout, elle démontre l’urgence d’écouter les premiers concernés de l’épidémie — femmes et hommes, couples, et familles frappés par le sida — pour forger un front commun capable de défendre équitablement toutes les populations projetées sur le front du sida, sans céder à la tentation de la répression ou de la vengeance [7].

Femmes positives adopte la fermeture : lettre ouverte de Youcef Ameur

Maghreb-Afrique Survivre au sida

Notes

[1] Lire notre dossier : Criminalisation des séropositifs.

[2] Lire notre point de vue, Pourquoi nous refusons l’enfermement de nos contaminateurs.

[3] Lire Appel aux femmes séropos maghrébines et africaines, et consulter les dossiers réunis par Femmes Plus, collectif de femmes concernées issu du Comité des familles pour survivre au sida, autour des préoccupations des femmes séropositives : Mamans séropositives : que vont devenir nos enfants ?, Faire un enfant : les conseils du Pr Laurent Mandelbrot, Pourquoi les femmes sont-elles plus touchées par le VIH ?.

[4] Femmes positives adopte la fermeture : lettre ouverte de Youcef Ameur.

[5] Selon une source proche de l’association, Didier Lestrade tenterait de convaincre Barbara Wagner de cesser le procédure de radiation et de trouver un compromis avec l’auteur de la Lettre ouverte.

[6] Lire Un militant de Femmes positives : « Je ne souhaite plus militer pour l’incarcération des contaminateurs-trices ».

[7] Lire Pourquoi nous refusons l’enfermement de nos contaminateurs et Des femmes contaminées dénoncent la vénalité vengeresse des criminalisatrices de la transmission du VIH.

Forum de discussion: 6 Messages de forum