Skip to main content.

Associations humanitaires | Caritatif et contrôle social | Droit du travail

Paris : 200 salariés de la Croix-Rouge dénoncent leur nouvelle convention

25 janvier 2005 (AFP)

17 Messages de forum | | Votez pour cet article

Voir en ligne : Paris : 200 salariés de la Croix-Rouge dénoncent leur nouvelle convention

Près de 200 salariés de la Croix-Rouge française (CRF) ont manifesté lundi après-midi devant le siège parisien de l’association pour dénoncer leur nouvelle convention collective, à l’appel de SUD santé-sociaux, a constaté un journaliste de l’AFP.

"Nous participons ici à un rassemblement symbolique, mais beaucoup de structures en France sont aujourd’hui en grève et les établissements fermés", a affirmé Pascal Maillaut (SUD)."Nous contestons notre nouvelle convention collective, qui revoit beaucoup de sujets à la baisse, pénalise les plus anciens salariés, prévoit un gel des salaires", a-t-il expliqué.

Parmi les manifestants, réunis devant le siège de la Croix-Rouge française place Henry-Dunant (VIIIe arrondissement) - des éducateurs, psychologues, cadres techniques et administratifs -, on notait la présence de membres de la CGT et de non-syndiqués.

"Charité pour le monde, exploitation pour ses salariés : la CRF voit rouge", "convention=tsunami" pouvait-on lire sur de nombreuses banderoles rouges et blanches, brandies par des salariés d’Ile-de-France, mais aussi venus de Caen, Angers ou Nancy.

Le nouveau président de la Croix-Rouge, l’ancien ministre de la Santé, Jean-François Mattei, critiqué en son temps pour sa gestion de la catastrophe sanitaire durant la canicule de l’été 2003, a été pris à partie ironiquement par les slogans des manifestants : "salariés deshydratés, Mattéi à la Croix-Rouge".

Une délégation de trois personnes, représentant SUD, la CGT et les non-syndiqués, a été reçue lundi après-midi par la direction du personnel, selon les syndicats."La nouvelle convention a été négociée pendant trois ans et signée par 4 syndicats sur 5 (la CGT n’a pas signé, ndlr), qui représentent 70% des salariés. Aujourd’hui, il y a eu moins de 3% de grévistes en France", a déclaré à l’AFP le directeur des ressources humaines de la CRF, Stéphane Barthel, qui a souligné que SUD n’était pas un syndicat représentatif à la Croix-Rouge.

Un avenant à la convention doit également être conclu d’ici l’été, a-t-il précisé.

La Croix-Rouge française emploie plus de 15.600 salariés dans près de 800 établissements sanitaires et médico-sociaux. Elle compte également près de 60.000 bénévoles.

Forum de discussion: 17 Messages de forum