Skip to main content.

Bulgarie | Dr Samuel Claude | Libye | Sang contaminé

Le sang contaminé, arme de destruction massive en Libye ? Questions suite à la condamnation à mort de six soignants (avec Dr Samuel Claude)

15 décembre 2004 (lemegalodon.net)

1 pièce jointe | 1 Message | | Votez pour cet article

Depuis l’année 2000, l’émission Maghreb-Afrique Survivre au sida est informée d’un procès du sang contaminé en Libye : plusieurs soignants bulgares et palestiniens y avaient été inculpés pour avoir contaminés plus de 300 enfants soignés à l’hôpital pédiatrique de Benghazi en 1997 et 1998.

Cinq bulgares (des infirmières, le médecin a été acquitté) et un palestinien ont été condamnés à mort le 6 mai 2004.

Il a été très difficile de trouver des informations fiables sur ce procès, et impossible de vérifier celles dont nous disposons.

Il n’est donc pas possible de prendre position, mais aujourd’hui j’ai invité le Dr Claude Samuel, président de l’Association de défense des victimes de l’Affaire du sang contaminé, pour discuter des enjeux de ce procès.

Quoi qu’il en soit concernant ce procès, en toile de fond se pose la question suivante : des pays riches sont-ils, en Libye ou ailleurs dans le Tiers Monde, responsables de la contamination par produits sanguins contaminés ?

Nous y reviendrons.

Forum de discussion: 1 Message