Skip to main content.

Associations humanitaires

A-t-on le droit de critiquer la Croix-Rouge Française ?

18 novembre 2004 (CQFD)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : A-t-on le droit de critiquer la Croix-Rouge Française ?

A-t-on le droit de critiquer la Croix-Rouge française ? La réponse est non, si l’on en croit les propos entendus le 2 novembre au procès en appel de Reda Sadki, président de l’association Survivre au sida.

En première instance, ce militant avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis et dix mille euros d’amende, synonyme de mort pour son association.

Le crime de Reda ? Avoir participé en 1999 à une occupation mouvementée du centre CRF du Moulin-Joly, à Paris, dans le but d’en dénoncer le mode de gestion.

En appel, le plaignant, le président et le procureur ont campé un monde où le bien absolu s’incarne dans la Croix-Rouge et où toute discordance est le fait d’une poignée de racailles haineuses.

Jugement le 7 décembre (plus d’infos sur le site www.survivreausida.net).

Le 16 novembre, c’est au tour de CQFD de comparaître en justice pour « diffamation » envers la Croix-Rouge, qui réclame 65 000 euros à notre canard de chômeurs bénévoles.

À l’heure où nous mettons sous presse, nous avons confiance en la justice de notre pays...