Skip to main content.

Génération sacrifiée, 20 ans après | Hommage aux disparus | Tribune libre

Publication d’un entretien censuré par la revue Combat face au sida

3 mai 2004 (Combat face au sida)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Voir en ligne : L’entretien censuré par la revue Combat face au sida

À l’occasion du procès mercredi 5 mai 2004 qui opposera Migrants contre le sida aux médecins de la Croix-Rouge Française, nous publions cet entretien, sollicité puis censuré par la revue Combat face au sida.

Entretien avec Reda Sadki : bribes d’histoires des luttes immigrées pour survivre au sida.

- Quelle est l’origine de votre volonté d’agir contre l’épidémie du sida parmi les personnes migrantes, en général, et d’origine maghrébine, notamment, en France ?

- À partir de votre constat, quelles actions avez-vous lancé ?

- Comment expliquez-vous que votre action n’ait pas fait bouger les grandes associations ?

- Quelle perception les spécialistes avaient-ils alors de l’épidémie parmi les personnes d’origine migrantes ?

- N’y a t-il pas eu des actions en direction de groupes ciblés ?

- À partir d’une telle analyse, que faire ?

- Quelles sont selon vous les causes profondes du déni ?

- Comment percevez-vous le combat tel qu’il est mené, au Nord et au Sud, pour l’accès aux traitements ?

- Qu’est-ce que le Comité des familles pour survivre au sida ?

Pour lire l’entretien complet avec 65 liens et renvois vers des documents d’archives : Entretien avec Reda Sadki : bribes d’histoires des luttes immigrées pour survivre au sida.

L’entretien que nous publions aujourd’hui a été censuré par la revue Combat face au sida Lire : Gilles Alfonsi, Combat face au sida, et l’histoire d’une petite censure.