Skip to main content.

Accès aux médicaments | Fonds mondial contre le sida | Jean-Loup Rey

ESTHER : 5 millions d’euros, mais pour quoi faire ? Entretien avec Jean-Loup Rey

22 janvier 2004 (lemegalodon.net)

1 pièce jointe | 2 Messages de forum | | Votez pour cet article

Jean-Loup REY est chargé de projet au sein d’ESTHER. Il répond aux questions suivantes suite à l’annonce par Jean-Pierre Raffarin [1] d’une rallonge de cinq millions d’euros pour ce réseau « d’entraide hospitalière » présidé par Bernard Kouchner et monté par celui-ci après son retour du Kosovo sur les décombres du Fonds de solidarité thérapeutique international (FSTI) [2]...

- Pouvez-vous expliquer ce que fait ESTHER, à partir d’un exemple précis dans un pays précis ?

- Pourquoi ne pas avoir remis l’argent au Fonds mondial ? Pourquoi a-t-on besoin d’un projet français spécifique ?

- Que sont devenus les rescapés du FSTI, on avait appris que sur 400 prises en charge à Abidjan, plus de 90 d’entre eux sont décédés, malgré l’accès aux antirétroviraux [3]. Le FSTI a disparu en 2000, et les associations de malades dénoncent le vide laissé depuis…

- George Bush s’engage sur 15 milliards de dollars, la France sur 5 millions d’euros pour ESTHER en plus des 150 millions promis globalement. Faut-il avoir honte du peu d’engagement du gouvernement français ?

- Sur ces 5 millions d’euros, quel pourcentage sera consacré aux salaires de l’équipe qui administre ESTHER depuis Paris ?

- En clair, ces subventions servent-elles à faire autre chose que de pérenniser le projet lui-même ?

Notes

[1] Lire le communiqué officiel, ESTHER : soutenir le sud dans sa lutte contre le SIDA.

[2] Lire aussi Jospin en Afrique du Sud : La France reprend d’une main ce qu’elle donne de l’autre.

[3] Sur le bilan du FSTI, lire notamment Kazatchkine confronté au bilan du FSTI en Côte d’Ivoire et écouter notre entretien avec Pierre Legendarme, Emission du 7 novembre 2000 (n° 72).

Forum de discussion: 2 Messages de forum