Skip to main content.

Amina Ayouch Boda | Contamination et prévention | Couples concernés par le VIH | Criminalisation des séropositifs | Sexe et sexualité

Forum des auditeurs : « Séropositive, j’ai craqué, j’ai fait l’amour sans le préservatif »

24 septembre 2003 (papamamanbebe.net)

93 Messages de forum | | Votez pour cet article

Discussion avec Amina Ayouch Boda, psychologue à l’hôpital St-Antoine.

Mettre ou ne pas mettre le préservatif, telle est la question pour les séropositifs. Un auditeur nous écrit pour vous poser la question suivante :

J’aimerais savoir s’il est arrivé à certains d’entre vous d’être tenté, dans un acte d’amour, un acte de folie romantique, de ne pas utiliser le préservatif alors que votre partenaire est séropo. Qu’avez-vous fait ? En avez-vous parlé avec votre partenaire ? Racontez-moi s’il vous plait.

Une auditrice nous écrit :

J’ai fait la connaissance d’un homme sur Paris : jeune, beau et vraiment séduisant. Cela fait deux ans que nous sommes ensemble. Seulement, je ne lui avais pas parlé de mon état. Jusque-là j’avais toujours exigé les préservatifs. Quand on devait se voir, j’en prenais même dans mon sac. Mais le malheur a voulu, samedi dernier, que nous nous rencontrions sans cela. En fait, lui avait fait exprès, moi non. Avant que nous soyons seuls à l’hôtel, je lui avais posé la question de savoir s’il avait pensé aux préservatifs, sinon il faudrait aller en charger. Il m’a répondu qu’il y avait pensé. Une fois dans la chambre, j’ai constaté qu’il n’avait qu’un seul préservatif. Au départ, il n’a même pas voulu l’utiliser. J’ai insisté, et il a fini par le mettre. Malheureusement, après tout ce temps, ça ne tenait plus. Il l’a enlevé sans mon consentement, et il a continué sans préservatif. Après quelques minutes, je me suis laissée aller. Juste après le plaisir, je me suis sentie coupable en me disant que j’avais mis la vie d’un jeune homme en danger. Je me sentais tellement coupable que je n’osais plus lui adresser un mot. Ce qu’il m’a dit c’est : « je sais que t’es fâchée parce que je t’ai contrainte à avoir des rapports sans préservatif, ne crois pas que je suis malade ! ». Je n’ai pas osé répondre. Que faut-il faire ? Surtout je ne peux pas avoir le courage de lui dire que je suis séropositive.

Quelques éléments de réponse

- Je peux d’abord te répondre sur le plan médical : connais-tu les résultats de tes derniers bilans sanguins ? Si ta charge virale est indétectable et si tu prends bien tes traitements, cela veut probablement dire que tu n’as pas beaucoup de virus présent dans les secrétions vaginales, c’est-à-dire pas suffisament pour le transmettre. Cela n’est pas toujours le cas : chez 15% des personnes séropositives, les secrétions génitales (homme ou femme) peuvent concentrer le virus (il y en a beaucoup) même lorsque le virus est indétectable dans le sang (ce que mesure la charge virale de ton bilan sanguin). Bref, pour résumer, une personne+ avec une charge virale indétectable (CV<50) a peu de chance de transmettre le virus, mais cette "chance" existe donc il faut continuer à se protéger. C’est plus facile à dire qu’à faire.

- Il y a le traitement d’urgence, dans les 72 heures (trois jours) suivant le rapport non-protégé. Il faut aller au service d’urgence de l’hôpital le plus proche. Ton ami prendra une trithérapie pendant 1 mois. Il a été démontré que cela peut empêcher la contamination (c’est-à-dire l’installation du virus dans le corps). Mais cela implique que tu lui a parlé de ta séropositivité, et qu’il est suffisament mature pour comprendre le risque et se soumettre à un traitement d’un mois, tout en affrontant la peur inévitable, etc.

- Il y a toujours deux personnes responsables dans une relation. Ce n’est pas à la personne qui vit avec le virus d’assumer la responsabilité de la protection, surtout quand c’est beaucoup plus difficile pour une femme d’imposer à l’homme de porter le préservatif. De ton récit je comprend que c’est lui qui n’a pas voulu du préservatif. Alors maintenant dois-tu lui parler de ta santé ? C’est à toi de décider, et cela dépend de trop de choses qui relèvent du privé : comment tu envisages ton avenir avec (ou sans) lui, la place qu’il occupe dans ta vie, sa maturité pour encaisser et assumer le fait qu’il a décidé de prendre un risque...

Forum de discussion: 93 Messages de forum