Skip to main content.

Canada | Dépistage aux frontières

Le Canada fera passer des test VIH à tous les candidats à l’immigration

12 juin 2001 (AFP)

OTTAWA, 12 juin 2001 (AFP)

2 Messages de forum | Recommander cet article | Votez pour cet article

Le Canada va faire passer des tests de dépistage du virus du sida (VIH) aux candidats à l’immigration, mais n’empêchera pas nécessairement leur installation dans ce pays si le test s’avère positif, a déclaré mardi la ministre de l’Immigration, Elinor Caplan.

"Il y aura des tests obligatoires pour tous ceux (...) qui veulent venir au Canada en tant qu’immigrants", a déclaré la ministre devant la Chambre des communes.

"Ce test est important car il permet (aux testés) d’être traités et conseillés".

"Toutefois, nous travaillons avec les provinces pour déterminer qui pourra être admis au Canada. Ces décisions seront prises au cas par cas", a-t-elle ajouté.

"La non-admission des réfugiés, de conjoints ou d’enfants à charge n’est pas envisagée", a-t-elle insisté.

Pour les immigrants "économiques" les autorités procéderont à un examen au cas par cas. Ils pourraient être exclus si leur admission entraîne un coût trop élevé pour le système sanitaire canadien.

Inky Mark, un parlementaire du parti d’extrême droite de l’Alliance canadienne a affirmé qu’un patient ayant le VIH coûtait 200.000 dollars canadiens par an à son pays (130.000 dollars américains).

Selon lui, 200 immigrants séropositifs ont été admis dans ce pays l’an dernier, entraînant un coût de 40 millions de dollars canadiens (26 millions de dollars américains) aux contribuables.

Mme Caplan n’a pas précisé la date d’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.

A l’heure actuelle, les immigrants sous soumis à un contrôle médical général, qui, selon les médecins, peut impliquer un test de dépistage du VIH.

Forum de discussion: 2 Messages de forum