Skip to main content.

Financement de la lutte contre le sida

Plus de 15 M FF déjà récoltés par l’opération 48 heures contre le Sida

13 mai 2001 (AFP)

PARIS, 13 mai 2001 (AFP)

Recommander cet article | Votez pour cet article

L’opération "48 heures contre le Sida" organisée durant tout le week-end sur TF1 et RTL avait déjà récolté 15,3 millions de francs à 18H00 dimanche, soit plus que le total atteint en fin d’opération l’an dernier, a indiqué Anne Bellion, de l’association "Ensemble contre le Sida" (ECS).

"Nous avons reçu 56.000 promesses de dons, nous sommes très contents car la mobilisation est nettement supérieure cette année", a indiqué Anne Bellion.

L’opération largement relayée sur les antennes de TF1 et RTL pendant tout le week-end va se poursuivre à travers le numéro de téléphone 116, ouvert au public jusqu’au 20 mai.

L’année dernière, "48H pour un vaccin" organisée avec TF1 par ECS, avait permis de collecter quelque 15 millions de F.

En 2000, ECS a financé 85 programmes de prévention pour un montant de 6 millions de F, a accordé 33 subventions à des laboratoires de recherche pour un montant de 10 millions de F et 63 bourses à des chercheurs pour un montant de 7 millions de F.

Il s’agit d’alerter à nouveau le grand public sur l’ampleur de l’épidémie, alors que la mobilisation en faveur du Sida a considérablement faibli, en dépit de l’extension de la maladie dans le monde : 90 % des personnes infectées par le VIH vivent en Afrique subsaharienne.

Opération "48 heures contre le Sida" sur TF1 et RTL

PARIS, 23 avr (AFP) - TF1, associée à RTL, se mobilise du 11 au 13 mai auprès de l’association "Ensemble contre le Sida" (ECS) pour la deuxième opération de collecte de fonds "48 H contre le Sida", ont annoncé lundi les organisateurs.

Le public disposera d’un numéro d’appel téléphonique gratuit, le 116, accessible partout en France et dans les Dom-Tom à partir du 7 mai. Il restera accessible pendant les quinze jours suivant l’opération. Le public pourra également faire un don en ligne, par carte bancaire, sur les sites tf1.fr et sidaction.org

En 2000, "48H pour un vaccin" organisée avec TF1 par ECS, avait permis de rassembler quelque 15 millions de F.

Selon ECS, présidée par Pierre Bergé, "la moitié de toute somme recueillie, au franc près, est versée aux associations et l’autre moitié aux organismes scientifiques". En 2000, ECS a financé 85 programmes de prévention pour un montant de 6 millions de F.

Les dons collectés cette année permettront d’intensifier la recherche, notamment sur un vaccin. L’opération sera axée sur la nécessité de la prévention et la prise en charge des malades.

Sur TF1, le coup d’envoi de cette mobilisation sera donné le vendredi 11 mai dans le journal télévisé de 20H00. Thomas Hugues animera une émission fil rouge durant tout le week-end, au cours de laquelle il accueillera témoins, chercheurs, malades, artistes, représentants d’associations. La rédaction de TF1 prendra le relais des programmes dans les différents journaux télévisés. Le dimanche, "Sept à huit" présentée par Thomas Hugues et Laurence Ferrari participera aussi à l’opération.

De grandes randonnées en rollers porteront un message de prévention dans 24 villes (Ajaccio, Anglet, Argenton-sur-Creuse, Avignon, Bordeaux, Brest, Cherbourg, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Montbéliard, Montigny-les-Metz, Nice, Orléans, Pau, Pointe-à-Pitre, Rennes, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Etienne, Toulouse, Valence).

Sur RTL, Ruth Elkrief lancera le week-end vendredi 11 mai à 7H50 en recevant une personnalité du monde de la recherche. Le dimanche 13 mai, le journal de 18H00 aura pour invitée Line Renaud, engagée de longue date dans la lutte contre la pandémie. Le site rtl.fr relaiera l’opération.

Vingt ans après l’apparition du virus et cinq ans après l’arrivée des trithérapies, la prévention se relâche alors que dans le monde l’épidémie touche quelque 36,1 millions de personnes, dont plus de 150.500 personnes en France. Selon les dernières études, la contamination augmente dans la population hétérosexuelle. 70% des porteurs et malades du sida vivent en Afrique subsaharienne et 95% des personnes porteuses du VIH appartiennent à des pays en voie de développement.