Skip to main content.

Criminalisation des séropositifs | Danemark

Le Danemark veut amender la loi sur la contamination par le sida

8 février 2001 (AFP)

COPENHAGUE, 8 février 2001 (AFP)

1 Message | Recommander cet article | Votez pour cet article

Le ministre danois de la Justice Frank Jensen va présenter un projet de loi amendant le paragraphe sur le sida afin de poursuivre les séropositifs qui progagent par leurs relations sexuelles cette maladie, a-t-on appris jeudi à son secrétariat.

Cet amendement fait suite au cas d’un peintre anglo-danois de 59 ans qui est séropositif et a infecté sept personnes au Danemark, en Finlande, en Norvège et en Suède.

La police danoise était au courant depuis avril 2000 du cas de ce peintre, à la suite d’une plainte d’une Norvégienne infectée par le virus du sida (VIH).

Mais elle n’avait pas pu intervenir, car l’article de loi de 1994 concerne "les personnes qui en contaminent d’autres avec une maladie mortelle", c’est-à-dire une maladie entraînant la mort dans 10 à 15 ans, selon les prévisions de survie pour les malades du sida à cette époque.

Les traitements combinés (trithérapies) pratiqués depuis ces dernières années ont rallongé d’une manière significative la durée de vie des malades, jusqu’à 20-25 ans selon le ministère danois de la Santé.

"Mais traitement amélioré ou non, (le sida) est toujours une maladie mortelle et inguérissable", a déclaré le ministre à la presse. "Et ce doit être toujours un délit punissable pour tout séropositif d’exposer sciemment son entourage au danger de contamination par le sida", a-t-il dit.

Cet amendement de la loi, qui devrait être adopté avant l’été, permettra de condamner ceux qui propagent le VIH à des peines allant jusqu’à 4 ans de prison.

Le peintre, dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté récemment en Suède.

Forum de discussion: 1 Message