Skip to main content.

Financement de la lutte contre le sida

Faute de recevoir leurs subventions dans les temps, deux associations val-d’oisiennes travaillant dans le domaine de l’insertion et du social, sont aujourd’hui au bord du dépôt de bilan

13 novembre 2000 (Le Parisien)

VAL D’OISE, 13 novembre 2000 (Le Parisien)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Dans le rouge à cause d’un retard de subventions « Nous ne pouvons plus continuer dans ces conditions. Nous sommes en cessation de paiement virtuelle permanente. » Gilbert Guitton, 59 ans, le président bénévole de Loginter, une association de lutte contre les exclusions, qui emploie 34 salariés et aide 600 personnes, est à bout. Avec un déficit cumulé de près de 10 millions de francs au 31 décembre 1999, l’association se retrouve aujourd’hui au bord du dépôt de bilan. « Quand l’Etat qui ne nous envoie pas les subventions se permet de nous réclamer de payer nos dettes, c’est trop », reprend Gilbert Guitton, (...)