Skip to main content.

Criminalisation des séropositifs | Suisse

Un Angolais condamné à 4 ans de prison pour avoir transmis le sida

25 octobre 2000 (AFP)

LAUSANNE (Suisse), 25 octobre 2000 (AFP)

Recommander cet article | Votez pour cet article

Le Tribunal correctionnel de Lausanne a condamné mercredi à quatre ans de prison un Angolais, âgé de 44 ans, accusé d’avoir transmis le sida à sa femme, a annoncé mercredi l’Agence de presse suisse ATS.

La peine est assortie de l’expulsion de huit ans du territoire suisse, mais cette dernière mesure est adoucie par un sursis de cinq ans.

L’homme, qui avait affirmé à sa femme être séronégatif, a été reconnu coupable de propagation d’une maladie et de lésions corporelles graves.

Le couple était marié depuis 1993.

L’accusé connaissait les risques de ses actes et a agi sans scrupules, a estimé le tribunal.

L’homme a malgré tout obtenu le sursis en ce qui concerne l’expulsion. Les juges ont tenu compte du fait qu’il a de meilleures chances de survie en Suisse que dans son pays.

Deux enfants séronégatifs sont nés de cette union.

L’accusé, qui se dit profondément croyant, n’a pas nié avoir été conscient de sa séropositivité depuis son mariage. Mais il a prétendu qu’il croyait avoir été guéri par un prédicateur au cours d’une cérémonie religieuse organisée en 1991 à Lausanne.