Skip to main content.

Angleterre | Drogues et réduction des risques (RDR)

Héroïne dangereuse : 35 morts en Angleterre

21 juin 2000 (ASUD)

31 Messages de forum | | Votez pour cet article

Communication du 21-6-2000 susceptible d’évoluer selon l’actualité

Plus de 60 personnes hospitalisées et plus de 35 deces depuis le 19 avril dans le nord de l’Angleterre, en Ecosse et en Irlande.

Tous les décès ont eu lieu après des injections sous-cutanées ou intramusculaires d’héroïne par des personnes ayant des difficultés a trouver leur veines, notamment des femmes.

A la date du 18 juin, il semblerait que les décès soient dus a une bactérie anaérobie appelée "Clostridium Novyi" qui peut proliférer dans certains tissus où elle n’a besoin que de très peu d’oxygène. Cette bactérie, qui vit endormie dans la terre (sous forme de spore) et dans la poussière a pu contaminer l’héroïne ou un produit de coupe lors de la transformation ou de la conservation

Cette bactérie est très difficile à trouver dans l’organisme lorsque l’infection se déclare, ce qui retardé la "compréhension" de ces morts inexpliquées. Il semblerait que c’est l’héroïne marron qui soit principalement mise en cause. Mais rien n’indique que ça ne pourrait pas être un produit de coupe qui soit responsable. Dans ce cas il se pourrait que d’autres qualités d’héroïne puissent être contaminées également.

Adressez-vous IMMEDIATEMENT a un médecin ou un hôpital si vous sentez un gonflement, une rougeur, une inflammation inhabituelle au point d’injection. Ces symptômes locaux peuvent être suivis par un effondrement brutal de la tension artérielle, d’une légère fièvre et entraîner la mort en quelques heures.

Comme cette infection entraîne une augmentation très importante des globules blancs dans le sang, le diagnostic peut désormais être fait rapidement. Un traitement antibiotique intensif MIS EN PLACE LE PLUS TOT POSSIBLE est la seule alternative.

Conseils

Evitez a tout prix d’injecter l’héroïne dans les muscles ou sous la peau. Assurez-vous d’injecter UNIQUEMENT dans la veine. Le sang est plus apte a tuer la bactérie que les muscles.

Utilisez le strict nécessaire d’acide citrique ou de citron pour dissoudre l’héroïne. Ces acides, injectes sous la peau, peuvent favoriser le développement des bactéries. Et bien sûr ne partagez jamais le matériel, y compris cuillères et cotons. Il est vivement recommande de fumer l’héroïne plutôt que de l’injecter.

Voici toutes les informations dont nous disposons à la date du 21 juin 2000. Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous adresser a Drogue Info Services : 0800231313

ASUD
Auto Support des Usagers de drogues et Réduction des Risques
23 Rue de Château Landon
75010 PARIS
Tél : 01 53 26 26 53
Fax : 01 53 26 26 56
E-mail : asud@club-internet.fr

Forum de discussion: 31 Messages de forum