Skip to main content.

Criminalisation des séropositifs

Le meurtrier de Valérie Coulon devant les assises hier

8 juin 1999 (Le Parisien)

LE MEE, mardi 8 juin 1999 (Le Parisien)

1 Message | Recommander cet article | Votez pour cet article

Mongi Boughanemi se retranche derrière sa maladie. LE MEE, mardi 8 juin 1999 (Le Parisien) — Mongi Boughanemi était-il vraiment le petit ami de Valérie Coulon, comme il le prétend ? Ou était-il simplement hébergé chez la jeune femme ? L’a-t-il tuée parce qu’elle lui avait fait une réflexion sur sa maladie ? Ou bien n’a-t-il pas supporté qu’elle veuille le mettre à la porte ? Hier, le premier jour du procès de Mongi Boughanemi, devant la cour d’assises de Seine-et-Marne, à Melun, n’a pas permis d’éclairer quoi que ce soit. L’accusé, 29 ans, comparaît pour le meurtre de Valérie Coulon (notre édition d’hier). (...)

Forum de discussion: 1 Message