Skip to main content.

Prisons

Emission du 10 juillet 2001 (n° 97)

10 juillet 2001 (lemegalodon.net)

1 pièce jointe | 1 Message | | Votez pour cet article

Écoutez cette émission en direct sur Internet

Écoutez l'émission de radio de Migrants contre le sida Playlist RealAudio pour écouter toute l’émission en direct ("streaming") sur Internet. Aide...

Survivre au sida en prison

Écrivez à Migrants contre le sida pour poser vos questions sur l’accès aux soins en prisons.

Les détenus paient un lourd tribut au sida : à l’intérieur des prisons de la République, on est dix fois plus touchés par le virus du SIDA qu’en milieu ouvert. Un détenu écrit à Migrants contre le sida depuis la Maison d’arrêt de la Santé : il est obligé de cacher ses médicaments qu’il supporte mal, il n’arrive pas à manger. Les peines se multiplient : il purge une première peine, pour le délit qu’il a commis. Avec la maladie il purge une deuxième peine. Et en guise de libération, il sait qu’au bout de sa peine il y aura (malgré une protection du fait de son état de santé de l’éloignement) l’expulsion vers une mort certaine ou la condamnation à l’assignation à résidence avec l’interdiction de la quasi-totalité de ses droits sociaux.

Toute forme d’enfermement est inhumain et dégradant. Enfermé, incarcéré, pour le séropositif, il est interdit de choisir son médecin, interdite l’intimité qui permet de s’occuper de sa santé, inaccessible l’information sur les traitements et sur l’évolution de la maladie. Il est irréalisable de se soigner correctement. Forcément la prison rend malade, la prison rend fou. En attendant de tomber malade ? L’extraction vers l’hôpital, c’est des entraves aux pieds et aux mains avec les mains attachées dans le dos. Comment l’hôpital, lieu de soins, peut-il se confondre avec la prison ?

En vingt ans, 15 000 immigrés et enfants d’immigrés sont morts au sida. Une telle dévastation aurait été infaisable sans la prison. A nous, les proches, les survivants, les rescapés, de se battre pour obtenir la libération de nos frères, nos s[oe]urs détenus, pour en finir avec la prison, pour l’égalité des droits face à la maladie.

Depuis octobre 2000, Migrants contre le sida invite régulièrement François Bès, pour répondre aux questions des auditeurs sur la santé en prison.

Accès aux soins en prison, avec François Bès de l’Observatoire international des prisons (OIP)

Première diffusion : Emission du 10 octobre 2000 (n° 68)

Accès aux soins en prison 1

Accès aux soins en prison 2

Première diffusion : Emission du 28 novembre 2000 (n° 75)

Grâce médicale : sortir de prison, pour vivre ou mourir dans la dignité

Première diffusion : Emission du 10 avril 2001 (n° 87)

Aujourd’hui, des questions sur l’AAH, sur l’hôpital pénitentier de Fresnes, et sur les soins dentaires. Avec un questions-réponses sur les limites de la grâce médicale et l’urgence d’obtenir la libération immédiate des détenus atteints de pathologie grave.

Forum de discussion: 1 Message