Skip to main content.

Couverture maladie universelle (CMU) | Malades étrangers

CMU et malades étrangers : Martine Aubry nous ment

3 mars 1999 (Migrants contre le sida)

PARIS, le 3 mars 1999 (Migrants contre le sida)

6 pièces jointes | Recommander cet article | Votez pour cet article

Pour écouter les extraits sonores ci-dessous, il faut d’abord récupérer le logiciel RealAudio

Conférence de presse de Martine Aubry, le 3 mars 1999

La ministre de la Solidarité Martine Aubry a donné une conférence de presse sur la couverture maladie universelle (CMU) mercredi à 12H15 au ministère de la Solidarité, 127 rue de Grenelle dans le 7ème arrondissement à Paris.

Présentation (durée : 11:22) par M. Aubry de l’avant-projet de loi sur la Couverture Maladie Universelle.

Réponses aux questions des journalistes

Sur l’accès aux soins des sans-papiers :

  • Extrait (durée : 0:19). Question : "Qu’en est-il du Chapitre 4 de la loi CMU (qu’Aubry n’a pas évoqué lors de sa présentation du projet de loi), en ce qui concerne la situation des personnes de nationalité étrangère, en situation de précarité au regard du séjour ?" Réponse de M. Aubry : "Il n’y a pas de changement par rapport à la situation actuelle. C’est-à-dire qu’il y a une Aide Médicale État qui existe, et qui perdurera avec la Couverture Maladie Universelle."

    Aubry ment. Le projet de loi CMU abroge le droit à l’aide médicale des malades étrangers. Lire le communiqué de presse de Migrants contre le sida.

    Résumé des autres questions et réponses d’Aubry :

  • Extrait 1 (durée : 1:22). M. Aubry se déclare en faveur de négociations entre le patronat et les syndicats (donc sans participation de l’État) pour proposer une couverture complémentaire à des "tarifs préférentiels" (sic).
  • Extrait 2 (durée : 01:24). Les "CMU-istes" garderont la CMU pendant 1 an si leur revenu dépasse le seuil de 3500 F/mo... Qu’en est-il des personnes âgées (le minimum vieillesse étant fixé à 3800 F/mo) ?
  • Extrait 3 (durée : 0:56). Aubry chiffre le coût de la CMU à 1500 F par personne. J.-C. Boulard explique que personne ne conteste ce chiffre.
  • Extrait 4 (durée : 0:39). M. Aubry évoque le non-remboursement des lunettes et des soins dentaires. Seraient prévues des discussions entre les mutuelles et les fabricants de lunettes, prothèses, etc. "Nous espérons que l’ensemble de Français pourront bénéficier des négotiations qui vont avoir lieu..." C’est l’État qui se retire de la prise en charge de besoins pourtant élémentaires de santé...

    Migrants contre le sida vous épargne la longue intervention de B. Kouchner sur le Titre IV de la loi CMU...

    Remerciements à Vincent D. pour l’enregistrement de la conférence de presse.