Skip to main content.

Épidémies émergentes | Jean-François Delfraissy

VIH et pneumopathie atypique : entretien avec Jean-François Delfraissy

8 avril 2003 (lemegalodon.net)

3 pièces jointes | 3 Messages de forum | | Votez pour cet article

Selon l’Organisation mondiale de la Santé. 2600 personnes ont été atteints par la pneumopathie atypique. 98 en sont morts.

Pour l’instant, il n’y a pas de réponses aux questions qui se posent : d’où vient cette maladie ? comment se transmet-elle ? comment la traiter ?

Une personne atteinte sur dix en meurt.

La dernière fois qu’une maladie mystérieuse étaient apparue, c’était en 1981 aux Etats-Unis. C’était le sida.

Aujourd’hui j’ai interrogé le professeur Jean-François Delfraissy, spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital du Kremlin Bicêtre, au sujet de la pneumopathie atypique.

J’ai aussi parlé ce matin avec Olivier Bouchaud, de l’hôpital Avicenne, pour tenter de trouver des éléments de réponse pour les séropositifs et leurs familles.

En particulier, j’ai tenu à leur demander si cette nouvelle maladie pourrait présenter un risque particulier pour les séropositifs : s’agit-il d’une maladie opportuniste ?

Pour l’instant, il y a très peu de réponse : l’origine virale n’est pas confirmée, on n’est toujours pas certain des modes de transmission, on n’est pas sûr comment traiter cette maladie.

Documents joints

Communique du 7 avril 2003 : pneumopathies atypiques en provenance d’Asie du Sud-Est (PDF, 31.1 ko)
Avis du groupe de travail réunissant des membres du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France et des experts relatifs aux mesures de prévention et d’hygiène en cas de suspicion de Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS) au cours des vols aériens (PDF, 140.3 ko)
Réponses aux questions les plus fréquemment posées (PDF, 33.2 ko)

Forum de discussion: 3 Messages de forum