Skip to main content.

Dr Samuel Claude | Génération sacrifiée, 20 ans après | Hémophilie | Hépatite C (VHC) | Hommage aux disparus | Laurent Fabius | Sang contaminé

Pour mémoire : les victimes de l’affaire du sang contaminé face à l’injustice et l’impunité

22 mai 2012 (lemegalodon.net)

| Votez pour cet article

Le 9 mai 1985, le cabinet du Premier ministre Laurent Fabius demande que l’autorisation des tests de dépistage du sida mis au point par la firme américaine Abbot soit "retenue quelque temps", pour ménager la société française Diagnostics-Pasteur, présente sur le créneau.

27 ans plus tard, Laurent Fabius est à nouveau ministre.

S’il est navrant de voir la droite et l’extrême-droite tenter d’instrumentaliser le rôle de Fabius dans l’affaire du sang contaminé, nous savons qu’ils s’en foutent (comme la gauche) du devenir des victimes.

L’impunité des uns ne justifie certainement pas l’impunité des autres.

Qu’en pensent les familles frappées par le VIH, et en particulier celles d’entre elles contaminées par des produits sanguins ?

L’émission Survivre au sida accueille aujourd’hui le docteur Samuel Claude, président de l’Association de défense des victimes de l’affaire du sang contaminé (ADVASC).

- Où et comment écouter l’émission...

- Partagez votre propre témoignage dans les commentaires en bas de cette page ou écrivez-nous.

- Lisez notre dossier sur le sang contaminé.